Belgique

François Bellot le répète: "La finalisation du RER est une priorité du gouvernement"

François Bellot en commission de la Chambre
27 avr. 2016 à 11:28 - mise à jour 27 avr. 2016 à 14:22Temps de lecture1 min
Par Johanne Montay

Le nouveau ministre de la Mobilité, François Bellot (MR), successeur de Jacqueline Galant, fait son premier passage ce mercredi devant les députés de la commission de l'Infrastructure. Ses premiers mots ont été: "Le passé est le passé. Ce qui compte c'est le présent".

Interrogé sur les aspects financiers du dossier RER, il a répété que la finalisation complète de ce projet était une "priorité" du gouvernement fédéral: "Le solde des moyens du fonds RER n'est pas suffisant. Les raisons ont déjà été discutées. Le fonds RER devrait être épuisé en 2019. Pour pérenniser la fin des travaux, mon cabinet réalise un état des lieux. Je présenterai une solution globale au conseil des ministres et au Parlement".

Problèmes à Belgocontrol

François Bellot a également été interrogé sur le dossier Belgocontrol. Au sujet des effectifs, le ministre rappelle que l'application de l'accord social du 12 avril permettra d'engager 35 aspirants dans les deux prochaines années. Il indique par ailleurs qu'il y aura des modalités dans le planning du personnel. Il précise aussi que "l'évolution du nombre de contrôleurs dépendra de l'évolution de la technologie".

Des députés l'interrogent sur l'hypothèse d'un service garanti. "Les discussions ont été entamées l'année dernière. Elles se poursuivront car il n'y a pas encore d'accord", répond François Bellot.

François Bellot a hérité de ces compétences après la démission de Jacqueline Galant, le vendredi 15 avril. Il a pris ses fonctions le lundi 18 avril.

Sur le même sujet