Fleurus veut ranimer son centre-ville

Le centre-ville de Fleurus doit être repensé pour redevenir attractif. Les habitants sont invités à donner leur avis.
17 févr. 2021 à 17:42 - mise à jour 17 févr. 2021 à 17:42Temps de lecture1 min
Par Gregory Fobe

Le centre-ville de Fleurus doit être redynamisé ; les autorités communales en ont fait une priorité. Elles viennent de lancer une enquête auprès de la population pour identifier les besoins avant de lancer les chantiers.

Plus de 350 personnes y ont déjà répondu. Le formulaire est accessible via le lien http://bit.ly/Enquête-Fleurus. Les Fleurisiens sont invités à donner leur avis et faire des suggestions jusqu’à la fin du mois de mars.

Pour ce projet, les autorités communales se font conseiller par l’AMCV, l’Association du Management de Centre-Ville." Il faut savoir que le vieux centre-ville de Fleurus était prospère et attractif il y a 30 ans. Il y avait ici de nombreux commerces ", explique son président Jean-Luc Calonger. " Puis on a fermé l’accès à cette zone qui tourne le dos à la nationale située juste derrière. Il n’était plus possible aux usagers d’y rentrer et ces rues se sont paupérisées. Mais on sent que ça change petit à petit avec notamment l’occupation de bâtiments par les pouvoirs publics et certains travaux qui ont déjà été réalisés. Ce qu’il faudra faire ici c’est d’abord ouvrir les espaces et ainsi recréer de la convivialité. "

 

Le bourgmestre Loic D'Haeyer veut agir à tous les niveaux pour rendre le centre-ville plus attractif
Le bourgmestre Loic D'Haeyer veut agir à tous les niveaux pour rendre le centre-ville plus attractif rtbf-Grégory Fobe

Le bourgmestre Loic D’Haeyer veut agir à tous les niveaux : " Il y a vraiment une volonté de transformer le centre-ville. Il y a bien sûr des rénovations d’infrastructures et des voiries mais nous allons aussi travailler sur la propreté, le stationnement et la mobilité pour redonner envie aux gens de revenir ! "

Un plan d’action devrait être prêt pour le mois de juin. SA concrétisation pourrait déjà être en partie visible dès la fin de l’année.