Info

Fièvre de Lassa : un mort au Royaume-Uni

Image d'illustration.
11 févr. 2022 à 18:54Temps de lecture1 min
Par Belga

Une personne hospitalisée en Angleterre est décédée de la fièvre de Lassa, a annoncé vendredi l'agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA) qui a identifié au total trois cas de cette maladie au Royaume-Uni.

L'agence a indiqué "contacter les personnes qui ont été en contact étroit avec les cas avant la confirmation de leur infection" et a souligné que "le risque pour le grand public reste très faible".

"Nous confirmons la triste mort d'un patient de notre hôpital, qui avait un cas confirmé de fièvre de Lassa", a indiqué un porte-parole du Bedfordshire Hospitals NHS Foundation Trust, centre hospitalier situé dans le sud de l'Angleterre, cité dans le communiqué de l'UKHSA. 

Mercredi, l'UKHSA avait confirmé deux cas de fièvre de Lassa en Angleterre liés à des voyages récents en Afrique de l'Ouest. Il s'agit de deux membres d'une même famille.

Les derniers cas de cette maladie au Royaume-Uni remontent à plus de dix ans, en 2009.

Endémique au Nigeria, la fièvre hémorragique de Lassa appartient à la même famille que les virus Ebola et Marburg, mais est beaucoup moins fulgurante. Chaque année, le nombre de cas grimpe généralement vers le début de l'année pendant la saison sèche.

La transmission de la fièvre de Lassa se fait par les excrétions de rongeurs ou par contact direct avec du sang, des urines, des selles ou d'autres liquides biologiques d'une personne malade. Une fois déclarée, cette fièvre peut causer des hémorragies dans les cas les plus sévères (environ un cas sur cinq).

Sur le même sujet

Afrique de l’Ouest : l’évolution du climat et de la population risque d’accroître considérablement les infections au virus de Lassa

Sciences et Techno

Articles recommandés pour vous