Tennis

Ferrero critique la jeune génération : "Ils ont trop de distractions hors du terrain"

Juan Carlos Ferrero, en 2003
19 avr. 2020 à 13:21Temps de lecture1 min
Par Maxime Berger

Alors qu'on fête les quinze ans du premier titre de Rafael Nadal sur terre battue (c'était à Monte Carlo), un autre joueur espagnol spécialiste de cette surface surgit aussi dans l'actualité.

Juan Carlos Ferrero. Vainqueur de 16 tournois ATP, lauréat d'un Grand Chelem (Roland-Garros 2003, l'année où il s'est installé à la première place mondiale durant deux mois) et de trois Coupe Davis (2000, 2004 et 2009). Une belle moisson pour celui qui s'est reconverti en entraineur.

Il a notamment collaboré avec Alexander Zverev (22 ans, actuellement 7e mondial), il n'en a pas gardé un excellent souvenir. "Il avait beaucoup de hauts et de bas au cours d'un match et je pense que c'est pour ça qu'il n'a pas encore pu gagner un Grand Chelem. Cette irrégularité le conduit à jouer le cinquième set. [...] À l'entraînement, il passait, par exemple, trois heures sur le terrain, mais il ne faisait pas de la qualité plus qu'une heure et demie. Il y avait des protestations, des arrêts, de la colère et des distractions. À l'époque, nous sommes entrés en conflit en raison de son manque de ponctualité et de son manque de respect pour les membres de l'équipe, même si son père m'a beaucoup aidé", a indiqué l'Espagnol de 40 ans, d'après des propos retranscris par L'Equipe.

Selon lui, le joueur allemand est un exemple du comportement de la nouvelle génération, qui tarde à piquer la place de Roger Federer (38 ans), Rafael Nadal (33 ans) ou Novak Djokovic (32 ans). "Gagner beaucoup d'argent quand vous êtes jeune peut vous donner le vertige. A ce moment, l'environnement du joueur et son rôle sont des facteurs clés. Ils ont trop de distractions hors du terrain. Je les regarde s'amuser sur Instagram et ne pas penser au tennis comme nous à l'époque. Pour vaincre Federer, Nadal ou Djokovic, Zverev et les autres doivent s'améliorer en dehors du terrain : de la diététique à la préparation physique."

Messieurs, voici un conseil avisé. A vous d'en tenir compte si vous le souhaitez.

Articles recommandés pour vous