Regions Liège

Faut-il garder, au moins partiellement, le haut-fourneau B d’Ougrée à Seraing en souvenir de deux siècles de sidérurgie ?

La FGTB Métal interpelle la Ville de Seraing et la Région wallonne, au nom du devoir de mémoire de ce symbole de la sidérurgie liégeoise.
21 avr. 2021 à 13:24Temps de lecture1 min
Par Martial Giot

La question est posée depuis plusieurs années. Elle revient sur la table. Le permis de déconstruction du site a récemment été accordé et la FGTB Métal a réagi en réaffirmant son attachement à ce symbole, au nom du devoir de mémoire. Elle interpelle la Ville de Seraing et la Région wallonne.

"On se devait de réagir pour éviter le démantèlement sans possibilité d’intervention de sauvegarde", explique Jean-Luc Lallemand, secrétaire de la régionale Seraing/Flémalle/Huy de la FGTB Métal. "Nous demandons à garder une structure minimum pour pouvoir organiser des visites culturelles sur le site du Haut-Fourneau B d’Ougrée. On pourrait envisager des simulations de coulées et essayer de collaborer avec le musée de la métallurgie et le centre de recherche, qui a participé à l’élaboration et à l’évolution de la sidérurgie. Il y a deux siècles et des milliers de travailleurs qui ont transité par ce métier, il ne faut pas l’oublier."

Il y a deux siècles et des milliers de travailleurs qui ont transité par ce métier, il ne faut pas l’oublier.

Seraing en réflexion

Le bourgmestre de Seraing, Francis Bekaert, indique avoir reçu une demande semblable émanant de la CSC. Il n’est à priori pas opposé à une forme de sauvegarde, mais précise que la Ville est toujours en période de réflexion. La question sera d’ailleurs discutée au conseil communal de lundi prochain.

Le bourgmestre rappelle par ailleurs que Seraing s’est déjà engagée dans la sauvegarde d’autres vestiges industriels : la reconversion d’anciennes halles industrielles pour le projet Gastronomia, la requalification des Ateliers Centraux et la rénovation de la salle de l’OM, l’ancienne salle des fêtes de Ougrée Marihaye, en salle de concert.

Ajoutons encore que dans le bassin sidérurgique de Charleroi aussi, certains se sont mobilisés pour préserver un haut-fourneau : le HF4 de Carsid à Marcinelle. Il avait été temporairement placé sur la liste de sauvegarde du patrimoine wallon. Mais cette mesure de protection a expiré en mars 2020, mettant fin aux espoirs de classement.

Destruction du haut-fourneau 6 à Seraing: archives JT 16/12/2016

Seraing: dynamitage du haut fourneau 6

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Trois ans pour démanteler les sites du HFB et de Chertal d'ArcelorMittal

Regions Liège

Articles recommandés pour vous