NJR Belgian Crime Story

Faits divers - L’affaire Vital Caauwe : l’enfant sacrifié

Noir Jaune Rouge - Belgian Crime Story

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

28 sept. 2020 à 05:36Temps de lecture2 min
Par Christian Rousseau

Un adolescent qui tient le rôle d’arme du crime. Un parricide mal orchestré. C’est dans le décor de la région du centre que se joue l’affaire Vital Caauwe. 

 

Vital Caauwe, dit "l’Ours", partageait les faveurs de sa femme, Rosalie, 39ans, avec un jeune homme de 24ans, Olivier. Un "ménage à trois", comme on disait alors au débit du siècle dernier. Le mari, la femme, le fils et l’amant.

Un quatuor évoluant dans un milieu ouvrier et une issue tragique : dans la nuit du 31mars au 1eravril 1912, Vital Caauwe, houilleur de Ville-sur-Haine, rentre du cabaret. Il ne passera pas le seuil. Dans le jardin qui mène à la maison, trois individus s’en prennent à lui. Deux mains tentent de le saucissonner, deux autres le frappent, les dernières lui assènent un coup de pic de houilleur sur le crâne. Le coup fatal laisse à l’Ours la force de se trainer sur 50mètres avant de rendre son dernier souffle.   

À l’aube, Vital Caauwe junior, 18ans, fils de l’Ours, se constitue prisonnier au commissariat de police de Havré. Il avoue le meurtre. Son mobile : avoir voulu prendre la défense de sa mère face à un père imbibé et violent.  

La déclaration du jeune homme et les détails qu’il donne entrent en contradiction avec les constatations des gendarmes. L’instruction révèle que trois personnes étaient présentes ce soir-là pour éliminer le patriarche. Le fils, soit, mais aussi les "amants diaboliques" qui, dans une volonté de se marier, auraient, à force de manipulation psychologique, entrainé le gamin à participer à l’irréparable.  

Loading...
© Tous droits réservés

Les ressorts de la psychologie humaine  

À la fin du 19esiècle, la psychologie se détache progressivement de la philosophie et devient expérimentale. En Allemagne, pays voisin, les recherches vont bon train. De grands théoriciens font de la discipline de l’étude de l’esprit humain l’une des plus passionnantes du début du 20esiècle. On considère alors non plus seulement les faits, mais aussi les expertises des "docteurs de l’esprit".  

© Tous droits réservés

Le verdict 

C’est dans ce climat propice à la considération des émotions humaines que sont jugés le jeune Caauwe et ceux que l’on surnommera les "amants diaboliques" dont le but était de se débarrasser d’un homme devenu gênant pour la poursuite de leur idylle. 

Sous la clémence, Vital Caauwe junior est puni aux travaux forcés, sa mère et son amant sont, eux, condamnés à mort avant d’être graciés.  

 

Cette affaire a inspiré à Jasmina "Junior", le récit de l’histoire du point de vue de cet adolescent manipulé. Un podcast publié dans le cadre de la collection " Noir Jaune Rouge — Belgian Crime Story " : une collection de cinq fictions sonores inspirées par des histoires criminelles qui ont émaillé le vingtième siècle belge.  

Sur le même sujet

Crime : la femme coupée en deux ou le mystère à Clichy (épisode 6)

36, quai des orfèvres

Crime : le vol du Grand Condé, un diamant rose de plusieurs millions (épisode 4)

36, quai des orfèvres

Articles recommandés pour vous