Icône représentant un article video.

Moteurs Formule 1

F1 Hongrie – Max Verstappen revient sur sa folle remontada : "C’est fantastique"

Vainqueur du Grand Prix de Hongrie à la surprise générale, Max Verstappen prend une grosse option en championnat. Dixième au départ, le Néerlandais a réalisé la course parfaite, malgré une petite frayeur. "C’est fantastique pour nous. On s’est dit qu’on devait garder notre calme après un samedi difficile. Tout a bien fonctionné, malgré mon tête-à-queue. Mais l’équipe a fait les bons choix ce dimanche". Avec 80 points d’avance sur Charles Leclerc, le championnat est-il définitivement plié ? "Tout peut encore arriver et je veux gagner des courses, on n’est qu’à mi- championnat", conclut le pilote Red Bull.

Deuxième au volant d’une Mercedes revigorée, Lewis Hamilton espère désormais lutter pour la gagne. "Si j’avais été aux avants postes au départ, on aurait pu gagner la course. On ne comprend pas pourquoi on manquait tellement de rythme vendredi alors que ce dimanche, on était vraiment au niveau. C’est très bien au final même si on a encore du boulot. Finir deuxième après m’être élancé septième, c’est superbe. La victoire de Max ? Il s’élance dixième, fait un tête-à-queue et l’emporte quand même. Cela montre à quel point leur voiture est compétitive".

En pole pour la première fois de sa carrière, George Russell doit finalement se contenter d’une troisième place. "Tout ce qui compte dans ce sport, c’est à quelle place tu finis au dernier tour. Peu importe où tu étais au départ. Cela a été difficile de gérer les pneus à cause de la pluie. En tant qu’équipe, on a fait ce qu’il fallait sans commettre d’erreurs. C’est chouette de pouvoir se battre de manière fair-play avec les autres, notamment les Ferrari".

Ferrari loupe le coche : "Je ne comprends pas"

Côté Ferrari, la pilule est difficile à avaler. Parti deuxième, Carlos Sainz termine quatrième au volant d’un bolide rouge en manque de rythme. "La stratégie n’était pas vraiment le problème. Nous étions juste trop lents dans tous les secteurs. Mercedes et Red Bull étaient plus rapides, surtout lorsqu’on compare avec vendredi où l’on était au-dessus du lot. Je n’ai pu ni défendre ni attaquer aujourd’hui. Il n’y a donc pas de stratégie qui tienne lorsque la voiture n’est pas au niveau".

Deuxième au départ, Leclerc avait l’opportunité de réduire l’écart au championnat face à un Verstappen dixième en qualifications. Mais suite à une nouvelle erreur de stratégie de la Scuderia, le Monégasque termine à une décevante sixième place et peut (presque) dire adieu au titre. "Je n’ai pas d’explications pour l’instant, je ne sais pas quoi dire. C’est difficile car les mediums étaient vraiment bien. J’étais confiant et je l’ai dit à la radio mais on a essayé de couvrir Max avec des pneus durs alors qu’il était avec des médiums. C’était un carnage. Le départ n’a rien à voir, c’était la bonne stratégie. Je voulais rester avec les médiums, je ne comprends pas".

Relégué à 80 points du Néerlandais, le pilote de 24 ans a-t-il dit adieu au titre après cette première partie de saison ? "Je regarde course par course mais honnêtement, on ne peut pas gagner le championnat si on continue à faire des courses de la sorte. J’espère que la deuxième partie de saison nous sourira plus mais il faut qu’on s’améliore de notre côté".

Le cirque de la F1 entame désormais sa traditionnelle trêve estivale et reviendra dès le 28 août pour le Grand Prix de Belgique.

GP Hongrie 2022 : Victoire de Max Verstappen

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Max Verstappen a remporté le GP de Hongrie après une folle remontée.
Max Verstappen a remporté le GP de Hongrie après une folle remontée. Capture d’écran

Articles recommandés pour vous