Moteurs Formule 1

F1: 3 manifestants interpellés à Montréal

Image d'illustration
09 juin 2012 à 21:10 - mise à jour 09 juin 2012 à 21:12Temps de lecture1 min
Par Belga News

Des témoins cités par Radio-Canada ont rapporté des échanges musclés entre des manifestants et la police.

Pour l'heure, la police ignore si les deux personnes interpellées en possession des pièces pyrotechniques comptaient les faire exploser.

Pour les manifestants, armés de leur casserole et du drapeau québécois, le Grand Prix représente la misogynie, l'excès, la luxure. "Qui sème le Grand Prix récolte la colère" était le mot d'ordre d'une manifestation commencée en début d'après-midi dans le centre ville.

Dès 6h00 (10h00 GMT) du matin, les spectateurs ont afflué sur le site du Grand Prix de Formule 1 du Canada pour assister aux essais libres et aux qualifications, sous très haute surveillance policière.

La Classe, le syndicat étudiant considéré comme le plus radical, a réaffirmé samedi qu'elle n'avait pas l'intention de perturber le déroulement du Grand Prix. Son porte-parole Gabriel Nadeau-Dubois a souligné cependant que l'organisation n'était pas en mesure de contrôler les comportements de tous les groupes qui y sont affiliés.

 


Belga

Articles recommandés pour vous