Espagne: vaste opération contre la pédopornographie, 56 arrestations

Espagne: vaste opération contre la pédopornographie, 56 arrestations
10 nov. 2016 à 17:10 - mise à jour 10 nov. 2016 à 17:10Temps de lecture1 min
Par RTBF avec Belga

La police espagnole a annoncé jeudi que 56 pédophiles présumés avaient été arrêtés à travers le pays, pour avoir diffusé sur internet des images d'abus "d'une extrême gravité" sur des mineurs très jeunes.

"Dans beaucoup de cas, il y a même des bébés soumis à de graves abus, y compris à de la torture", a déclaré lors d'une conférence de presse le responsable de l'enquête, Luis Garcia Pascual.

Les images, partagées sur des réseaux de pair à pair (peer-to-peer), impliquaient pour la plupart des enfants âgés de moins de 10 ans.

L'enquête durait depuis début 2015 et a permis d'identifier au total 73 suspects en Espagne.

La plupart des arrestations se sont produites ces derniers mois: la police a arrêté 56 hommes, "dans leur immense majorité" de nationalité espagnole et âgés pour la plupart de 40 à 60 ans, entre août et octobre dans 27 des 50 provinces du pays.

"Il existe des circonstances aggravantes dans pratiquement tous les cas où nous avons procédé à des arrestations", a précisé Luis Garcia Pascual, comme le fait que les enfants aient moins de 13 ans, la quantité très importante de fichiers ou les actes très dégradants, a-t-il ajouté.

Les hommes arrêtés, qui font tous l'objet de poursuites judiciaires, risquent jusqu'à neuf ans de prison.

80 mineurs exploités en quinze ans

Plus de 150 agents ont saisi des ordinateurs et des centaines de disques durs, CD et DVD contenant des photos et vidéos lors de 59 perquisitions dans tout le pays.

Le directeur général de la police, Ignacio Cosido, a déclaré qu'une nouvelle opération contre la diffusion de pédopornographie en ligne était en cours et avait déjà permis l'arrestation de personnes ayant commis des abus sexuels.

Près de 750 personnes ont été arrêtées dans l'année pour des affaires de cybercriminalité, dont 390 pour des délits impliquant des abus sexuels sur mineurs, a indiqué Ignacio Cosido.

En août, sept personnes - notamment françaises et marocaines - avaient été interpellées lors du démantèlement d'un réseau de production de pornographie mettant en scène des enfants.

Selon la police, ce réseau avait exploité au moins 80 mineurs en quinze ans et distribué "plus d'un million de photographies et vidéos de pédopornographie et plus de mille DVD".