Economie

En 2018, un spectateur sur dix a vu un film belge au cinéma

Réalisateurs de Patser, Adil El Arbi et Bilall Fallah
26 févr. 2019 à 19:34Temps de lecture2 min
Par Belga et Dominique Delhalle

Récompensant les films les plus suivis en salle en 2018, les Belgian Big Screen Awards sont revenus à l'international à "Les Indestructibles 2" de Disney-Pixar et au plan national à "Patser" des réalisateurs Adil El Arbi et Bilall Fallah.

Le top 10 national a attiré près de 2 millions de spectateurs, soit une augmentation de 47% par rapport à l'année précédente. "Le cinéma local belge représente 11% du nombre total d'entrées au cinéma en 2018, contre 7% en 2017", a souligné Hans Van Acker, general manager de Kinepolis Film Distribution.

En revanche, si en 2017 il y avait eu une légère augmentation du nombre d'entrée au cinéma, une baisse de 4% est enregistrée en 2018 avec 18,79 millions de Belges qui se sont rendus au cinéma. Le secteur a réalisé un chiffre d'affaire d'un peu plus de 160 millions d'euros, soit presque le même chiffre qu'en 2017. Les spectateurs sont en effet prêts à payer un peu plus cher pour vivre une expérience spéciale, comme par exemple voir un film en Imax-3D ou 4DX.

Anvers et Hollywood

Le film "Patser", qui suit la plongée de quatre jeunes dans le milieu de la drogue à Anvers, a comptabilisé 366.113 entrées dans les cinémas belges. Les réalisateurs étant actuellement à Hollywood pour réaliser le troisième opus de "Bad Boys" ont fait une petite vidéo avec Will Smith en remerciement pour ce prix.

"Niet Schieten" du réalisateur Stijn Coninx se retrouve à la deuxième place pour les films belges avec 357.283 entrées et "FC de Kampioenen 3 : Forever" à la troisième avec 286.333 entrées. "Girl" de Lukas Dhont est quatrième et tout porte à croire que "Mon ket" de François Damiens suit en cinquième position. Le film de François Damiens ne figure pas sur le premier tableau de la BEA, la Belgian Entertainment Association. Un oubli dans les données générales compilées...

Les climatiseurs américains

Derrière "Les Indestructibes 2" qui ont fait 553.230 spectateurs en salle en Belgique, "Jurassic World" a réuni 537.441 spectateurs et "Avengers Infinity war", 3e, 481.684. "Les chiffres à cause du foot étaient moins bons, mais comme nos personnages étaient en noir, jaune et rouge, on a sauté sur l'occasion pour faire une très belle campagne média à l'époque", explique Ariane Verrier, Content product manager chez Disney.

Le foot et la canicule ont en effet éloigné des candidats à une toile. Face au calendrier de la Coupe du monde de football, n'était-il pas plus judicieux de reporter quelques sorties? "Ce sont les distributeurs mêmes qui décident de la date de la sortie", précise Pieter Swaelens, le directeur de la BEA. "Ils tentent de programmer les films en dehors d'une période comme celle de la Coupe du monde. Mais ils doivent tenir compte des sorties aux États-Unis qui sont généralement planifiées en été".

Aux États-Unis, une tradition tient bon: celle de programmer en été quelques films majeurs. Dans les années cinquante-soixante, seuls les cinémas étaient équipés de climatiseurs...

 


 

Articles recommandés pour vous