Elsa Triolet, la muse du poète Louis Aragon

  Elsa Triolet, la muse du poète Louis Aragon
16 juin 2017 à 13:11Temps de lecture1 min
Par lay

De son vrai nom Ella Kagan (puis Triolet de son premier mari, nom qu'elle gardera toute sa vie), Elsa Triolet, était une femme de lettres et résistante française d'origine russe, née dans une famille d'artistes. Adolescente, elle parle déjà couramment le français. En 1918, Elsa quitte les conditions de vie difficiles de la Russie en proie à la révolution, et s'installe à Paris et voyage à Londres, Berlin, Moscou, avant de s'installer à nouveau à Paris en 1924. Elle fréquente alors le cercle des écrivains surréalistes où elle rencontre Louis Aragon : il sera son compagnon jusqu'à la fin de ses jours. Elsa devient la muse du poète, qui écrira pour elle le célèbre recueil "Les yeux d'Elsa". Pendant la Seconde Guerre mondiale, le couple rejoint la Résistance. C'est au cours de cette période qu'Elsa Triolet compose ses oeuvres les plus célèbres et elle est la première femme à obtenir le prix Goncourt en 1945. Elle décède d'une crise cardiaque en 1970 le 16 juin à Saint-Arnoult-en-Yvelines.

 

Articles recommandés pour vous