Election en Allemagne : les sociaux-démocrates et les conservateurs au coude-à-coude

Election campaigns in Germany
26 sept. 2021 à 17:22 - mise à jour 26 sept. 2021 à 18:28Temps de lecture2 min
Par Belga

Les sociaux-démocrates et les conservateurs d’Angela Merkel sont au coude-à-coude aux élections législatives allemandes, selon les résultats de sondages à la sortie des urnes diffusés dimanche par les chaînes de télévision publiques. Le SPD d’Olaf Scholz est crédité de 26% contre 24% pour les chrétiens-démocrates de la chancelière, emmenés par Armin Laschet, dans les données présentées par la chaîne ZDF, tandis que les deux partis sont à égalité à 25% pour ARD. Ces chiffres sont à prendre toutefois avec prudence en raison du nombre très élevé de votants par correspondance, non pris en compte dans ces sondages.

Le SPD a déjà revendiqué la formation du prochain gouvernement, tout comme les conservateurs, malgré leur recul. "Nous ferons tout notre possible pour former un gouvernement sous la direction de l’Union" chrétienne-démocrate (CDU) et chrétienne-sociale (CSU, son allié bavarois), a affirmé leur chef de file, Armin Laschet alors que les sociaux-démocrates ont eux aussi revendiqué de mener les négociations, soulignant toutefois que le camp conservateur ne pouvait "pas être satisfait" du recul enregistré lors du scrutin.

L'AfD, parti d'extrême droite, a de son côté obtenu un "résultat solide", estime son principal candidat, Tino Chrupalla. Selon les premières projections, l'AfD devrait remporter entre 10 et 11% des voix, ce qui signifie qu'il a confortablement dépassé la barre des 5% des voix pour la deuxième fois. Lors des dernières élections de 2017, l'AfD avait obtenu 12,6% des votes.

"Nous avons un noyau d'électeurs que nous avons consolidé", s'est félicité le chef de file de la formation politique, ajoutant que l'objectif des partis traditionnels de pousser l'AfD hors du Bundestag avait clairement échoué.

Les Verts, eux, ont obtenu environ 15% des voix, d'après les sondages de sortie des urnes. Lors des dernières élections au Bundestag en 2017, le parti en avait obtenu 8,9%. Le précédent meilleur résultat avait été obtenu par le parti en 2009, avec 10,7% des votes.

La dirigeante Annalena Baerbock s'est félicitée d'un "résultat historique". Selon elle, le parti Grüne a pour la première fois l'occasion "d'être une force de premier plan pour façonner le pays". Dans les sondages réalisés plus tôt dans l'année, les Verts avaient cependant obtenu de bien meilleurs résultats et Mme Baerbock a reconnu qu'elle avait commis des erreurs dans sa campagne. "Nous voulions plus", a-t-elle déclaré lors de la soirée électorale de son parti, où elle a été accueillie par des foules enthousiastes. Si le résultat n'est pas celui espéré, c'est de sa faute, a-t-elle admis.

Cependant, avec les 15% attendus, les Verts peuvent prendre une position clé dans les négociations de coalition. "Ce pays a besoin d'un gouvernement climatique", a estimé Annalena Baerbock, âgée de 40 ans. "Nous allons nous battre pour cela avec vous tous."

Sur le même sujet: JT 26/09/2021

Sur le même sujet

Allemagne : retrouvez les réponses à vos questions dans notre direct commenté sur les résultats des élections législatives

Election en Allemagne: Armin Laschet, le candidat CDU, fait un faux pas au moment de voter