Dossier

Dusty Hill : une vie sans regret

28 juil. 2022 à 03:48Temps de lecture2 min
Par Laurent Rieppi

Dusty Hill nous a quittés à l’âge de 72 ans il y a déjà un an le 28 juillet 2021.

Laurent Rieppi vous propose une immersion dans la vie de cet artiste emblématique. 

Du violoncelle à la basse

Joseph Michael Hill est né à Dallas, Texas, le 19 mai 1949.

Avant de jouer de la basse, à l’âge de 13 ans, Dusty Hill est tout d’abord chanteur et… violoncelliste ! Mais, suite à l’appel de son frère Rocky, il apprend à maîtriser la basse.

A cette époque, Dusty n’est pas un très bon élève à l’école, et il s’éloigne des bancs scolaires pour s’adonner à sa véritable passion, jouer du rock’n’roll dans les bars.

Il précisera à LouderSound en 2010 :

Je détestais l’école. Mes points étaient vraiment mauvais. Une partie du problème venait du fait qu’à l’âge de 13 ans, je passais mon temps à jouer dans des bars […] Mais je n’étais pas pour autant si perdu que ça d’un point de vue académique. J’adorais l’histoire notamment, et j’ai toujours conservé un intérêt très particulier pour cette matière.

En 1969, son ami le batteur Frank Beard avec qui il a déjà eu l’occasion de jouer au sein des Warlocks, de Cellar Dwellers, et d’American Blues, suggère à Dusty Hill de le rejoindre à une audition pour un nouveau trio portant le nom de ZZ Top sur une idée du guitariste Billy Gibbons du groupe The Moving Sidewalks. Dusty rejoint directement l’équipe et le groupe donne son premier concert au mois de février 1970.

Les débuts de ZZ Top

ZZ Top’s First Album, le premier album du trio sort le 16 janvier 1971. Mais ce n’est qu’avec le troisième Tres Hombres, sorti en juillet 1973, que les choses démarrent sérieusement. Notamment grâce à la présence de l’énorme tube "La Grange".

Après avoir sorti plusieurs albums à succès et tourné de manière intensive, le trio s’accorde une pause bien méritée en 1976, le temps pour Dusty Hill de travailler, incognito, dans un aéroport. Sans son look "cowboy", il passe alors complètement inaperçu et n'est pas souvent reconnu par les fans. 

Le groupe reprend du service en 1979 et sort Degüello sur lequel on retrouve notamment le classique "Cheap Sunglasses".

Loading...
Loading...

 

Le son du groupe évolue. Tout en conservant ses racines blues rock/boogie, on retrouve alors quelques éléments plus tranchants de la musique punk, que Billy Gibbons découvre en voyageant en Europe, ainsi que les synthétiseurs du mouvement New Wave.

Le succès est au rendez-vous en 1983 avec l’album Eliminator sur lequel le trio avoue même avoir été influencé par Depeche Mode.

C’est l’album le plus commercial de ZZ Top, il se vend à plus de 10 millions d’exemplaires et ce, rien qu’aux Etats-Unis. Les clips vidéo de "Gimme All Your Lovin", "Legs" ou encore de "Sharp Dressed Man" tournent en boucle en télévision.

Loading...

 

Entre 1983 et 2012, le groupe enchaîne les albums à un bon rythme. Les tournées se poursuivent aussi mais le groupe se voit forcé d’annuler plusieurs dates suite à des problèmes de santé pour Dusty Hill.

En juillet 2021, le groupe a donné un premier concert sans Dusty Hill, une première depuis 51 ans d’existence.

Un nouvel album est en préparation.

Aucun regret

Interviewé en 2010 par Loudersound, il expliquera n’avoir aucun regret concernant son choix de vie et de carrière :

Je ne crois pas vraiment au principe des regrets. Quel est l’intérêt ? Il y a évidemment des choses que j’aurais faites différemment, ou pas du tout. Mais malgré tout, je passe au-dessus et je continue à vivre. Si vous passez votre temps à ressasser le passé, vous finissez par être complètement foutu, psychologiquement parlant.

Dusty Hill nous a quittés à l’âge de 72 ans le 28 juillet 2021.


►►► À lire aussi : 


Sur le même sujet

ZZ Top : la veuve de Dusty Hill s’exprime pour la première fois depuis le décès de son mari

ZZ Top donne son premier concert sans Dusty Hill

Articles recommandés pour vous