La Grande Forme

Du yoga pour mieux courir ? C'est possible grâce au Running yoga !

C'est la Journée mondiale du Yoga, l'occasion pour l'équipe de "La Grande Forme" de parler de Running Yoga. En effet, améliorer ses performances en running peut se faire par le yoga. Le Running Yoga permet d'incorporer des exercices de respiration, de renforcement musculaire et de préparation mentale. Le point avec Barbara Vivarelli, enseignante de Running Yoga dans la région liégeoise.

Qui a dit que la course ne se travaillait qu'avec des baskets au pied ? C'est le but du "Running Yoga", une routine qui incorpore une séance de yoga dans votre préparation sportive. En effet, le yoga, déjà en place au sein des préparations physiques des équipes professionnelles de football et de baseball américains, permet d'étirer et assouplir tout le corps en s'adressant à toutes les chaînes musculaires, notamment les trois grands muscles des jambes très sollicités en running : les ischios (arrière de la cuisse), les quadriceps (avant de la cuisse) et mollets.

À la différence de la course, qui a un impact sur les mêmes muscles, le yoga donne une approche non mécanique du corps. Cette pratique est très intéressante pour le coureur, car elle va travailler à la fois la récupération, l'endurance grâce au travail du souffle et la flexibilité grâce à une meilleure répartition des charges musculaires, explique Barbara Vivarelli, enseignante de Running Yoga dans la région liégeoise.

Par ailleurs, le yoga peut booster la force des bras utile pour la course, le centre du corps (abdominaux) avec le gainage, et l'ouverture des hanches et du bassin qui permet de dénouer les tensions au niveau des lombaires et du muscle psoas.

Une séance de 90 minutes par semaine peut suffire à contrebalancer les effets "traumatisants" générés par trois séances de running hebdomadaires. Le mieux est de programmer la session en décalé des séances d'entrainement qui excèdent deux heures pour éviter de s'étirer juste après la course.

Journée mondiale du Yoga : en quoi consiste le running yoga ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Par ses postures, la pratique millénaire permet de travailler en profondeur muscles et articulation. En renforçant les muscles de la sangle abdominale, du dos et des membres inférieurs, on prépare le corps à l'effort.

Le yoga aurait également un aspect bénéfique pour prévenir des blessures. Le yoga travaille la force et la mobilité. Résultat : grâce au yoga, les risques de blessure sont minimisés.

Le travail de respiration, appelé pranayama, permet d'augmenter la capacité pulmonaire et d'apprendre à respirer. Dans le yoga, on respire par le nez, on apprend à maîtriser le souffle. 

Le yoga permet également de se préparer mentalement. Par la médiation, le yoga permet de se projeter dans l'action, c'est la mentalisation. Pour ce faire, il faut passer par le "yoga nidra", une méthode de relaxation. Cela détend les muscles et permet d'être réceptif à la préparation mentale. 

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

Faire du yoga avec son chien ? On a testé le DOGA

On n'est pas des pigeons

Palpitations : comment réagir et quand faut-il s'inquiéter ?

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous