Serie A - Football

Dries Mertens, à jamais dans la légende de Naples

Loading...
26 juil. 2022 à 07:00Temps de lecture3 min
Par Jâd El Nakadi

"Grazie Dries". Ce samedi, Naples a annoncé dans un tweet laconique sa rupture avec Dries Mertens. L’histoire d’amour entre le Diable Rouge et le club italien aura donc duré 9 ans. Neuf saisons durant lesquelles "Ciro" aura fait rêver un peuple napolitain qui l’a adopté pour la vie.

Formé à Louvain, où il s’entraîne d’ailleurs en ce moment le temps de trouver un nouveau club, Dries Mertens fait ses dents en troisième division belge, au SC Eendracht, et s’exile aux Pays-Bas à l’âge de 19 ans. Le Belge passe sept années chez nos voisins néerlandais avant de s’envoler pour l’Italie en 2013. Le 24 juin, Mertens signe son "contrat de mariage" avec Napoli.

Il lui faudra dix petits matches pour ouvrir son compteur but avec les Partenopei. Le premier d’une (très) longue série. Il attend néanmoins la 16e journée du championnat pour marquer au Stade San Paolo (rebaptisé depuis Diego Armando Maradona, en hommage à la légende argentine), devant son public, face à un adversaire de choix : l’Inter Milan. Près de cinq mois plus tard, Mertens et son club remportent la Coupe d’Italie au nez et à la barbe de la Fiorentina, avec en prime un but du Diable (victoire 3-1). La même année, les Gli Azzurri repartent avec la Supercoupe d’Italie après une victoire aux tirs au but face à la Vieille Dame. Une première saison pleine pour "Ciro" qui aura inscrit 13 buts et délivré 12 passes décisives en 47 matches.

Une saison 2016-2017 exceptionnelle

À l’époque, Mertens est encore considéré comme un simple mortel par les supporters napolitains. C’est lors de la saison 2016-2017 que la carrière du petit format va prendre une autre dimension. Triplé en 30 minutes face à Bologne, quadruplé dont 3 buts en à peine 9 minutes face au Torino : Dries Mertens est tout simplement inarrêtable et réalise la meilleure saison de sa carrière (34 buts et 16 assists en 46 matches) sous les ordres de Maurizio Sarri.

Petit à petit, le Belge entre dans le cœur des habitants de Naples, une ville dont il est rapidement tombé amoureux.

"Ciro" dans l’histoire de Napoli

C’est trois ans plus tard, en 2020, que Dries Mertens devient une légende napolitaine pour l’éternité. Le 13 juin, les Partenopei affrontent l’Inter en demi-finale de Coupe d’Italie. Moment choisi par le Louvaniste pour inscrire son 122e but officiel pour Naples, devenant l’unique meilleur buteur de l’histoire du club devant Marek Hamsik (121) et un certain… Diego Maradona (115). L’amour entre Mertens et la ville de Naples atteint alors son paroxysme. D’autant plus que ce goal permet aux Napolitains de se qualifier pour la finale de la Coupe d’Italie. Une finale remportée, comme en 2014, au terme d’une séance de tirs au but face à la Juventus. Mertens empoche ainsi son troisième et dernier trophée avec l’équipe italienne.

Loading...

Adulé par les tifosi

À la suite de ce titre, Mertens, nouveau meilleur buteur du club napolitain, reçoit les félicitations du roi Diego et voit sa cote de popularité atteindre les sommets. Il devient la coqueluche des supporters qui peignent une fresque à son effigie sur les murs de la ville. Seul le Pibe de oro avait eu droit à ce genre d’hommage avant lui. Tout un symbole.

Deux ans plus tard, le 23 juillet 2022, Aurelio de Laurentiis annonce le départ de la légende du club. Le président du SSC Napoli a pourtant essayé de retenir Mertens mais l’offre aurait été jugée insuffisante par le clan du Belge.

Durant ces neuf années, Dries Mertens aura marqué le club de son empreinte, inscrivant 148 buts sous les couleurs du Napoli et délivrant 90 passes décisives, le tout en 397 matches disputés. Le seul regret qu’il pourrait avoir est de ne pas être parvenu à gagner le Scudetto (trois fois vice-champion en 2016, 2018 et 2019), un trophée qui échappe à Naples depuis Maradona, en 1990.

Un avenir encore incertain

Désormais, Dries Mertens s’apprête à ouvrir un nouveau chapitre de sa carrière. Cité à l’Olympique de Marseille, à l’Antwerp, à Rome ou encore à Villarreal, Mertens serait également sur les tablettes de la Lazio, dirigée par son ancien entraîneur Maurizio Sarri. Une chose est sûre, peu importe sa nouvelle destination, son cœur restera napolitain.

Loading...

Sur le même sujet

Dries Mertens remercie Naples pour les affiches d’adieu : "Bonne chance pour la nouvelle saison"

Serie A - Football

Officiel : Dries Mertens est en route pour Galatasaray et va signer pour le club d'Istanbul

Diables Rouges

Articles recommandés pour vous