Economie

Discussions "difficiles" en vue sur la restructuration de Dexia

Pour Joaquin Almunia les discussions s'annoncent "difficiles" sur la restructuration de Dexia
24 févr. 2012 à 15:06 - mise à jour 24 févr. 2012 à 15:29Temps de lecture1 min
Par Belga News

"L'examen du cas de Dexia pourrait être difficile. Nous nous apprêtons à entamer des négociations complexes sur la restructuration ou le démantèlement de la banque, dès que nous aurons reçu les propositions des autorités belges et françaises avant fin mars", a-t-il affirmé vendredi dans un discours à Bruxelles.

Gardienne de la concurrence, la Commission européenne doit décider si les aides publiques dont a bénéficié Dexia sont conformes au droit européen et ne constituent pas une aide indue.

La France, la Belgique et le Luxembourg s'étaient entendus en octobre pour procéder au démantèlement de Dexia, première banque victime de la crise de la dette. Ils avaient décidé de garantir le financement de la banque à hauteur de 90 milliards d'euros au total et lui permettre de mener à terme son démantèlement. C'est sur ce point que la Commission européenne doit se pencher.

Bruxelles a déjà donné un feu vert temporaire à un accord entre les trois pays sur un mécanisme de garantie des financements de la banque, portant sur un total de 45 milliards d'euros au maximum mais limité dans le temps.

Cette garantie temporaire doit permettre à Dexia d'emprunter sur les marchés sur des durées allant jusqu'à trois ans et est prise en charge à hauteur de 60,5% par la Belgique, 36,5% par la France et 3% par le Luxembourg.

Mais depuis, la France et la Belgique ont renégocié cet accord, permettant à Dexia de bénéficier de règles assouplies pour ses emprunts sur les marchés, selon le quotidien économique belge L'Echo.

Ainsi, Dexia peut émettre 17 milliards d'euros de dette couverte par les Etats, sans donner aucun gage en contrepartie, ce qui signifie que le risque est désormais plus grand pour les Etats qui ont apporté leurs garanties.


Belga

Sur le même sujet

La banque Dexia pourrait avoir besoin d'être recapitalisée sous peu

Economie

La Commission européenne étend son enquête sur Dexia mais prolonge les garanties temporaires

Economie