Belgique

Didier Reynders prêt à ajouter un volet économique aux visites d'Etat

Didier Reynders prêt à ajouter un volet économique aux visites d'Etat
14 nov. 2014 à 16:33 - mise à jour 14 nov. 2014 à 18:17Temps de lecture1 min
Par Belga News

Le ministre des Affaires étrangères a rappelé qu'il est favorable depuis longtemps à la diplomatie économique, que certains députés de la commission des Relations extérieures ont appelée de leurs voeux vendredi dans la discussion autour de la note d'orientation politique du ministre. "J'essaie simplement de remettre les pièces du puzzle ensemble", a commenté le ministre.

Il s'est réjoui que le gouvernement compte un ministre du Commerce extérieur (Kris Peeters) et un secrétaire d'Etat qui s'y consacre exclusivement. "Je rappelle aussi que toutes les Régions ont décidé de couper drastiquement les budgets consacrés aux missions économiques princières", qui devraient passer de quatre à deux par an. Didier Reynders a indiqué sa volonté de développer le volet économique des visites d'Etat effectuées par le roi. La Flandre a annoncé son intention de ne plus financer que deux missions économiques princières par an. Auparavant emmenées par le prince Philippe, les missions économiques sont aujourd'hui présidées par la princesse Astrid.

Belga

Sur le même sujet

Quelles ambassades belges seront fermées pour raisons économiques?

Belgique

Quand l'audition de Didier Reynders vire au débat régional bruxellois

Belgique