Deux nouveaux satellites Galileo mis en orbite par Soyouz depuis la Guyane

Photo de l'Agence spatiale européenne (ESA) montrant la fusée Soyouz en train de décoller de Kourou, le 12 octobre 2012
10 oct. 2012 à 08:17 - mise à jour 12 oct. 2012 à 10:52Temps de lecture1 min
Par AFP

Le lanceur russe, dont c'était la 3e mission depuis le Centre spatial guyanais (CSG), avait décollé de son pas de tir de Sinnamary, près de Kourou, à 15h15 heure locale (18h15 GMT).

3 heures et 45 minutes plus tard, l'étage supérieur Fregat s'est séparé des deux satellites d'un poids au lancement de 700 kg chacun.

David et Sif, conçus pour une durée de vie de 12 ans, rejoignent ainsi en orbite à 23.222 km d'altitude leurs homologues lancés le 21 octobre dernier par le vol inaugural de la fusée russe depuis le CSG.

Comme il faut au minimum quatre satellites pour déterminer de façon précise une position à la surface du globe, ces quatre premières unités, dites "de validation en orbite" (IOV), formeront une "mini-constellation" qui permettra de tester le système.


AFP

Sur le même sujet

Arrimage réussi à l'ISS d'un Soyouz avec trois spationautes

Lancement problématique d'un satellite russe de communications

Monde