Belgique

Des tags destinés à Karl-Heinz Lambertz sur des bâtiments officiels à Eupen

28 déc. 2012 à 16:55 - mise à jour 28 déc. 2012 à 16:56Temps de lecture1 min
Par Belga News

Le siège du ministre-président, le ministère, le siège de la Région wallonne à Eupen ou encore le tribunal de police ont été tagués. D'autres bâtiments publics et privés ont également été visés.

Ces graffitis "2038 KHL" sont en rapport avec la politique menée en Communauté germanophone. KHL sont les initiales de Karl-Heinz Lambertz, le chef du gouvernement, qui a répété à plusieurs reprises que la Communauté germanophone serait exempte de dette en 2038.

De son côté, le ministre-président regrette ce genre d'incivilités.

"Les graffitis sont clairement en rapport avec la politique menée par le gouvernement puisqu'ils font référence à la dette de la Communauté germanophone. Si certaines personnes ne sont pas d'accord avec les chiffres avancés par le gouvernement, il y a d'autres moyens de faire entendre sa voix que de commettre des infractions, punissables par la loi", a déclaré le ministre-président, contacté par l'agence Belga.

Une enquête est ouverte et la police recherche d'éventuels témoins.


Belga

Sur le même sujet

K.-H. Lambertz: "Les germanophones ne sont pas les dindons de la farce de la réforme de l'Etat"

Belgique