Vivre Ici

Des pommes de terre belges autres que la Bintje ? Voici la Louisa et la Floribel

La Louisa, une nouvelle variété de pomme de terre
12 août 2022 à 08:30 - mise à jour 12 août 2022 à 08:31Temps de lecture1 min
Par Adrien Corbeel avec Clément Larue

Plus écologique et locale, la Louisa est destinée à la production de chips. Et elle n’est pas seule sur le marché, elle a aussi une cousine : Floribel.

Il y a cinq ans, l’Agence wallonne pour la Promotion d’une Agriculture de Qualité et le Centre wallon de Recherches Agronomiques dévoilaient à Gembloux une nouvelle pomme de terre belge : la Louisa.

On pourrait croire que ce n’est "simplement qu’une variété de pomme de terre", mais peu d’entre-elles sont d’origine belge ! Alors que c’est le féculent préféré dans notre pays, nos variétés de pommes de terre ne représentent qu’une minorité face à nos voisins français et néerlandais.

Il a fallu 10 ans de travaux, pour vérifier et valider les qualités de la variété, et ensuite 2 années d’essais officiels pour finalement inscrire la Louisa au Catalogue national des Variétés. La cousine, la Floribel qui vient de la même variété ancêtre nommée Gasoré, est en test depuis 2016. Elle est développée par l’entreprise Emond à Chassepierre (Gaume), qui fait aussi la promotion de la "Plate de Florenville". Une chaire tendre qu’il faut privilégier pour les cuissons à l’eau ou frites, et, des atouts similaires à sa cousine la Louisa.

Les principaux atouts de cette pomme de terre Louisa sont : un très bon rendement, une régularité du calibre, une excellente coloration à la friture, une bonne aptitude à la conservation et une bonne résistance au mildiou du feuillage, qui en font un excellent choix pour la production de snacks et de chips. On la conseille aussi pour des frites, alors si vous voulez changer de la Bintje, la Louisa et la Floribel n’attendent que vous.

Sur le même sujet

Un moteur de recherche pour trouver les pommes de terre bio près de chez soi

Initiatives locales

Articles recommandés pour vous