Regions Liège

Des policiers à vélo encadreront désormais le cortège mensuel des cyclistes liégeois

Les prochaines "masses critiques" cyclistes seront encadrées par des policiers sur deux roues
30 avr. 2018 à 15:51 - mise à jour 30 avr. 2018 à 18:20Temps de lecture1 min
Par Michel Gretry

L'émotion reste vive, après l'intervention musclée, vendredi dernier, des agents liégeois de la brigade antibanditisme notamment, pour bloquer un cortège d'une septantaine de cyclistes, une manifestation pourtant habituelle, en l'occurence mensuelle, destinée à atteindre une "masse critique" de vélocipèdes, afin de revendiquer une place correcte dans le trafic automobile.

Un rassemblement d'une centaine de deux-roues, toutes sonnettes tintinabulantes, a été organisé, ce lundi, à l'hôtel de ville, pour protester contre les méthodes des forces de l'ordre. Dans l'après-midi, un "conseil de police" a tenté de comprendre le déroulement des événements. Il apparaît que les images de vidéosurveillance sont incomplètes, et ne permettent pas de visualiser complètement les comportements des uns et des autres dans les moments des plus vives tensions. L'opposition l'a vivement regretté....

Le bourgmestre, pour sa part, a tenté de fournir quelques éléments d'explication. Il a notamment pointé la difficulté, pour les autorités, d'entrer en contact avec un responsable de cette initiative de manière à l'encadrer. Pour l'avenir, il est prévu un "accompagnement de la masse critique" par des policiers à vélo.  Quant à l'individu arrêté sans ménagement, l'enquête a montré qu'il était sous influence de substances illicites, ce qui, pour le commissaire en chef, suffit à justifier son interpellation.

 

 

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous