Des guichets électroniques pour éviter les files à l'administration communale de Namur

Arnaud Bya, chef du service Population et Etat civil de Namur : "60 % des documents que nous délivrons sont accessibles via le guichet express"
08 juil. 2019 à 15:21 - mise à jour 08 juil. 2019 à 15:21Temps de lecture1 min
Par François Louis

Depuis ce lundi matin, deux nouvelles bornes informatiques attendent les Namurois à l'entrée de la Maison des citoyens. Il s'agit d'un guichet rapide pour obtenir certains documents officiels : certificat de cohabitation légale, composition de ménage, extrait des registres de population, certificat de vie, certificat de résidence, certificat de résidence avec historique, certificat de résidence en vue de contracter un mariage, certificat de mode de sépulture et/ou de rites, certificat de nationalité belge et certificat de registre des électeurs.

"Les compositions de ménage et les certificats de résidence représentent au moins 60 % des documents retirés à la commune, explique Arnaud Bya, le chef du service Population et Etat civil. L'objectif est de réduire le temps d'attente aux guichets et de donner plus de latitude au personnel pour des demandes qui supposent une démarche administrative plus complexe." Ces guichets express ne délivrent que des documents relevant du registre de la population, pas ceux de l'état civil comme les actes de naissance, de mariage ou de décès.

Rapide et gratuit

Pour retirer un document au guichet express, il faut insérer sa carte d'identité dans l'appareil et former le code pin de sa carte. Ensuite, il faut choisir dans le menu parmi la dizaine de documents disponibles (voir plus haut). L'opération est gratuite et ne dure que quelques dizaines de secondes.

Depuis 2017, ces documents sont déjà accessibles à distance à condition d'avoir un ordinateur à la maison, une imprimante, une connexion internet et un lecteur de carte d'identité. "Mais ce n'est évidemment pas le cas de tout le monde, commente Arnaud Bya. Avec ces deux bornes installées à l'entrée de la Maison des citoyens, nous voulons aussi réduire la fracture numérique."

 

Articles recommandés pour vous