Champions League - Foot

"Déçu", Mourinho a été "surpris" par ses Blues

José Mourinho

Q: Êtes-vous toujours autant en colère que samedi?

R: "Je n'ai pas changé d'avis. Le résultat aurait pu être différent mais je ne veux pas d'une équipe qui se contente de réagir. On peut perdre, mais il y a défaite et défaite, des défaites où l'adversaire a été meilleur, où vous n'avez pas eu de chance et celles où vous n'avez pas eu assez d'envie. C'était le cas. C'est pourquoi j'étais déçu. Ma réaction excessive, ce n'était pas à la fin du match, mais à la mi-temps. Je leur ai dit qu'ils étaient meilleurs à l'entraînement. Vous ne pouvez pas penser que vous gagnez parce que vous êtes bons, en forme, chanceux ou parce que vous avez un joli maillot. Sinon, il y a un problème".

Q: Comment expliquez-vous cela?

R: "Parfois les joueurs pensent qu'ils gagnent uniquement parce qu'ils sont bons. J'espère qu'ils n'oublieront pas pourquoi ils ont perdu à Newcastle. Un footballeur est un être humain et les êtres humains font des erreurs. Parfois, ils n'ont pas la bonne approche. Avant, on avait joué trois gros matches et on avait su garder notre concentration. Et puis soudain, arrive un match où vous faites preuve de complaisance. C'est le lot des êtres humains. Peut-être que j'ai été influencé par la façon dont mon équipe avait grandi. Ils ont très bien digéré la pression que nous nous sommes mis nous-mêmes en C1 (après la défaite contre Bâle, ndlr). Ils ont très bien réagi ensuite en gagnant six matches d'affilée. J'ai peut-être été pris par surprise".

Q: Allez-vous finalement "changer les 11 joueurs" comme vous l'avez annoncé?

R: "C'était une façon de parler car certains de nos joueurs ont été bons. Bien sûr j'ai exagéré. Je ne tiens pas à ce que vous imaginiez demain que untel ou untel paie la défaite. Mais j'ai revu plusieurs fois la rencontre et j'en ai tiré des enseignements. Ensuite, il faut se pencher sur Schalke, étudier ses caractéristiques, faire des changements mais pas punir les joueurs".

Q: Après une victoire 3-0 à l'aller, doit-on s'attendre à une victoire facile à domicile?

R: "Schalke a un bon bilan à l'extérieur. Pas simplement en championnat, mais aussi en coupe d'Europe. Ça signifie qu'il préfère ça plutôt que de jouer à domicile. L'autre chose, c'est qu'ils ont une équipe très physique, ce qui n'est pas notre cas. Je ne sais pas trop ce qu'ils espèrent: s'ils vont tout donner pour finir 1er ou viser la 2e place pour continuer à avancer. S'ils viennent clairement pour gagner ou jouer en défense pour prendre un point. Je dois penser à tout cela. Le résultat du match aller ne signifie rien".

Propos recueillis en conférence de presse

AFP

Articles recommandés pour vous