Décès de Théoneste Bagosora, considéré comme l'architecte du génocide rwandais, et condamné à la prison à vie

Inside the ICTR (International Criminal Tribunal for Rwanda) : Le Colonel Theoneste Bagosora, le 20 février 2004
26 sept. 2021 à 06:01Temps de lecture1 min
Par Belga

L'ancien colonel Théoneste Bagosora, considéré comme l'architecte du génocide rwandais de 1994, est mort dans la nuit de samedi à dimanche au Mali à l'âge de 80 ans, a rapporté le radiodiffuseur britannique BBC.

M. Bagosora avait été condamné pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre à la prison à vie en 2008. Cette peine avait ensuite été réduite à 35 ans.

Son fils, qui occupait au moment du génocide un poste important au sein du ministère rwandais de la Défense, a déclaré à la BBC que son père était décédé dans un hôpital de la capitale malienne, Bamako. Il y était traité pour des problèmes cardiaques. L'ex-colonel purgeait sa peine de prison au Mali.

En 1994, environ 800.000 Tutsis et Hutus ont été assassinés au Rwanda sur une période de trois mois. Les massacres avaient commencé après que l'avion du président rwandais Juvénal Habyarimana, un Hutu, ait été abattu le 6 avril 1994.

Rwanda: commémoration du génocide des Tutsis (archives JT 07/04/2019)

Commémoration du génocide des Tutsis au Rwanda - Rappel de la responsabilité belge

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Génocide au Rwanda : la justice française va se prononcer sur l'attentat déclencheur du génocide

Monde

Le Franco-rwandais Muhayimana "pas au courant" de la planification du génocide au Rwanda

Articles recommandés pour vous