Culture & Musique

De la musique raciste sur Google mais pas sur Spotify

De la musique raciste sur Google mais pas sur Spotify
19 nov. 2014 à 17:42Temps de lecture1 min
Par ved

"Le service de musique de Google Play Music propose une offre riche de musique "white power"", un style de musique aux paroles xénophobes qui promeut un nationalisme blanc, a écrit Dagens Nyheter (DN) dans son édition électronique, citant des groupes comme Skrewdriver, Max Resist ou No Remorse, qui perçoivent donc des royalties. Selon le quotidien, les utilisateurs sont prévenus du contenu des paroles par un bandeau indiquant "explicite". "Nos produits sont une plate-forme pour la liberté d'expression mais nous n'autorisons pas les contenus qui encouragent la violence ou dont l'objectif principal est d'appeler à la haine", a affirmé le porte-parole de Google Suède, Gustaf Brusewitz, interrogé par DN. Il a souligné qu'il était difficile de contrôler les 30 millions de titres que propose Google Play. Le numéro un mondial de la musique en ligne, le Suédois Spotify, a, lui, pris ses distances avec ce type de musique. "Nous ne tolérons pas des contenus illégaux dans notre service musical. Spotify prend tout de suite des mesures pour enlever un tel matériel dès qu'on s'en rend compte", a expliqué à DN sa porte-parole Malin Cumzelius, reconnaissant également que les contrôles étaient difficiles. Spotify propose plus de 20 millions de chansons à ses quelque 50 millions d'utilisateurs actifs, dont un quart d'abonnés payants. D'après l'enquête de DN, des titres à caractère raciste sont également disponibles sur Deezer et WiMP.


Belga

Sur le même sujet

Spotify lance Touch Preview pour écouter des extraits de n'importe quels titres

Culture & Musique

Articles recommandés pour vous