Regions Liège

Coup d’envoi des fêtes en Outremeuse : le fleurissement des Marie

Un bouquet de roses pour toutes les habitantes qui se prénomment Marie

Tous les liégeois le savent, le quinze-août commence le quatorze, et même le treize pour les plus résistants. Le coup d’envoi officiel, c’est le fleurissement des Marie. L’origine des réjouissances reste religieuse : pour les catholiques, c’est l’assomption de la vierge.

Dans le quartier populaire d’Outremeuse, des "potales" ornent de nombreuses façades, de petits autels de dévotion à la sainte, que les habitants garnissent de fleurs. Mais le comité organisateur des festivités, la "république libre" n’en reste pas là : chaque Marie reçoit la visite d’une délégation, qui vient apporter un bouquet de roses. Il est de bon ton de remercier sous la forme d’un petit verre de péket.

Parmi les distributeurs, le chanoine Jean-Pierre Pire, le curé de la paroisse, pour qui ce mélange de profane et de sacré est le bienvenu : "Moi, ça me convient tout à fait, il ne faut pas oublier que nous avons une religion très incarnée, avec un Dieu qui est venu parmi les hommes, manger avec les hommes, boire avec les hommes, et donc boire avec les hommes, je ne fais que suivre ce que mon patron a fait".

Quand le curé fleurit ses paroissiennes, reportage

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

15 août à Liège : environ 220.000 fêtards ont arpenté les rues d'Outremeuse

Regions

Articles recommandés pour vous