Coronavirus : un week-end de l'Ascension très calme à la Côte belge

Coronavirus: un week-end de l'Ascension très calme à la Côte belge
24 mai 2020 à 15:00 - mise à jour 24 mai 2020 à 15:00Temps de lecture1 min
Par Belga

Le long week-end de l'Ascension s'est déroulé de manière très calme à la Côte et ce en dépit de l'assouplissement des règles liées au confinement. Le temps mitigé et le vent fort n'ont en effet pas incité la foule à arpenter la digue et les rues commerçantes des stations balnéaires. "Nous sommes satisfaits", ont indiqué plusieurs zones de police.


►►► À lire aussi : notre dossier sur l'épidémie de coronavirus


La Côte n'a donc pas connu d'affluence particulière alors que les magasins pouvaient à nouveau ouvrir, que les propriétaires d'une seconde résidence étaient autorisés à revenir et que la police ne traquait plus vraiment les déplacements non-essentiels.

"C'est toujours un peu plus animé lors d'un long week-end mais nous sommes satisfaits", explique Ine Deburchgraeve, de la zone de police Westkust. "Il y a eu quelques incidents tout au plus. Nous avons ainsi constaté que quelques personnes avaient traversé la frontière française pour acheter du tabac alors qu'elles savaient que c'était interdit. Un petit groupe de jeunes Montois s'est également rendu à la Côte pour manger une frite et faire une promenade. Nos agents ont aussi été insultés par deux jeunes à l'arrêt d'un tram car ils estimaient qu'ils ne devaient pas porter de masque dans le tram."

Des touristes d'un jour refoulés

Même calme à Blankenberge où quelques touristes wallons d'un jour ont cependant été refoulés à leur descente du train jeudi. Le vent fort n'incitait en outre pas à la balade sur la digue ni dans les rues commerçantes.

Un constat identique a été dressé par les zones de police d'Ostende et Damme/Knokke-Heist: très calme, peu de personnes et seulement quelques procès-verbaux dressés.

Direct depuis Ostende, dans notre JT du jeudi 21 mai:

Sur le même sujet

Côte d’Opale : grosse affluence sur les plages, le préfet du Nord pourrait revenir sur leurs réouvertures

Articles recommandés pour vous