Coronavirus : les gérants de saunas privés se tournent vers le Conseil d'Etat contre leur fermeture

Coronavirus : les gérants de saunas privés se tournent vers le Conseil d'Etat contre leur fermeture
11 déc. 2020 à 13:39 - mise à jour 11 déc. 2020 à 14:23Temps de lecture1 min
Par Belga

Un groupe de 23 gérants belges de saunas privés a introduit un recours en annulation auprès du Conseil d'Etat contre la fermeture de leur établissement. Ils visent plusieurs articles de l'arrêté ministériel pris fin octobre.

Ils demandent également des dommages et intérêts pour les pertes engendrées auprès du tribunal de première instance de Bruxelles.

Ils en avaient déjà avisé le gouvernement fédéral en mai, ainsi qu'en novembre. "Nous n'avons toutefois jamais reçu de réponse de la part du gouvernement. Nous avons remis une convocation au cabinet de l'Intérieur vendredi matin", a indiqué Christiaan Janssens, le président de Spa Belgium. Le manque à gagner doit encore être budgétisé mais ça se compte "en millions" d'euros, a-t-il précisé.

L'hiver, saison importante pour le secteur

Il rappelle que les saunas n'ont pu ouvrir que quatre mois depuis le début de la pandémie du nouveau coronavirus. "Nous avons droit à une indemnisation, mais ce n'est pas suffisant pour couvrir les frais de fonctionnement." Les mois d'hiver sont traditionnellement très importants pour le secteur et il n'y a aucune perspective. "Pour certains, la faillite est imminente."

Les exploitants de saunas soutiennent que le risque de propagation du nouveau coronavirus dans un sauna privé est pratiquement nul. "Un tel sauna est utilisé sur rendez-vous par le client, qui ne peut être accompagné que de son partenaire régulier avec qui il/elle a déjà un contact étroit."

Si les gérants acceptent le fait qu'il faille prendre des mesures pour limiter la propagation du virus, ils estiment que la fermeture obligatoire des saunas privés n'est pas "utile, nécessaire et proportionnée". Il n'y a pas de contact avec des tiers et le chlore a un effet désinfectant. Ils trouvent également "complètement absurde" que les piscines publiques aient été autorisées à rouvrir depuis le 1er décembre, et pas eux.

La Belgique compte, selon la fédération Spa Belgium, un millier de saunas privés.

Pays-Bas : les thermes ouverts de l'autre coté de la frontière (JT du 01/12/2020)

Pays-Bas : les thermes ouverts de l'autre coté de la frontière

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous