Coronavirus en Belgique : tendance à la stabilisation, "il nous faut rester prudent"

Les chiffres de Sciensano ce lundi 7/12

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

07 déc. 2020 à 08:37 - mise à jour 07 déc. 2020 à 08:37Temps de lecture4 min
Par K.D.-RTBF

Ce lundi 7 décembre à 11h, le Centre inter-fédéral de crise en charge du suivi de l’évolution de l’épidémie Covid-19 en Belgique tient comme à son habitude une conférence de presse (lien vers Sciensano ici). Au programme : la présentation détaillée des chiffres à jour liés à la situation sanitaire et les dernières recommandations à la population des autorités publiques.

Les chiffres se stabilisent

Yves Van Laethem insiste sur le fait qu’en Flandre et dans la province du Luxembourg, les chiffres ont tendance à la stabilisation depuis quelques jours. "Beaucoup plus que l’on ne le souhaiterait" note-t-il. Cette tendance est surtout marquée dans le nord de la Belgique et dans la province de Luxembourg. Dans le reste du pays, les chiffres continuent d’être à la baisse.

Le docteur souligne que ces tests positifs additionnels sont peut-être liés à la prise en compte des cas asymptomatiques dans le dépistage. Cependant, le nombre de tests additionnels pratiqué n’a pas beaucoup augmenté, ce qui n’est donc pas la seule raison de cette stabilisation.

Augmentation des infections chez les enfants

On assiste aussi à une relative augmentation des chiffres dans la population jeune. Ainsi, il y a 46% d’augmentation chez les 0 – 9 ans. Chez les ados (de 10 à 19 ans), l’augmentation est plus modérée, mais tout de même de 10%. En quantité absolue, ce n’est pas très édifiant, mais cela est quand même à noter. Il ne faut donc pas baisser la garde dans les écoles. Et le docteur de rappeler aussi qu’il faut donc toujours faire attention aux contacts entre les générations à l’extrême des âges (enfants et grands-parents par exemple).

 

Augmentation à Anvers (Ville) et dans le Luxembourg

En Flandre-Occidentale, on note une augmentation des contaminations pour la population des plus de 80 ans. A Anvers et dans le Luxembourg, on perçoit là une augmentation des contaminations dans la population active (environ 40 ans). Ceci est peut-être dû aux nombreux contacts entre la population active en province du Luxembourg et le Grand-Duché de Luxembourg, où la circulation du virus est encore très active.

Néanmoins, notons que le recul sur ces tendances n’est pour le moment pas encore suffisant, ce ne sont donc que des spéculations.

Point presse covid-19 du 07/12/2020 : les chiffres semblent se stabiliser ces derniers jours, comment l'expliquer ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Chiffres du jour

Pour la semaine dernière, la moyenne du nombre de contaminations est de 2163 par jour. Nous assistons donc toujours à une diminution, mais plus faible. Elle est de l’ordre de 10% sur base hebdomadaire. "Cela signifie aussi que le nombre d’infections diminue de 50%, c’est-à-dire de moitié tous les 46 jours. Ce qui est beaucoup plus long que la diminution que nous avions jusqu’à il y a peu" décrypte Yves Van Laethem.

Au niveau national, les chiffres diminuent, mais il faut nuancer. Avec un tel ralentissement, le seuil établi de 800 cas par jour "s’éloigne encore un peu plus de nous. On avait dit vers Noël, vers la fin de l’année, on ne pourrait y arriver qu’à la fin janvier ou dans le courant de février" indique le scientifique.

Point presse covid-19 du 07/12/2020 : bilan des hospitalisations, nouveaux cas et décès

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Géographiquement, les chiffres diminuent donc (hormis en Flandre-occidentale, en Brabant flamand, dans le Limbourg et surtout en province de Luxembourg). Dans la ville d’Anvers, les chiffres sont aussi en augmentation (comparé à la province du même nom, où ils sont en diminution).

Ce lundi 7 décembre, on voit même que la moyenne des hospitalisations calculée sur 7 jours a très légèrement remonté par rapport à la veille (188,7 contre 187,7). Une évolution due au fait que l’on a enregistré 145 nouvelles hospitalisations en 24 heures, contre 138 la semaine précédente. Et on avait comptabilisé samedi et dimanche 229 et 214 hospitalisations, contre 229 et 217 la semaine précédente. On est donc passé d’une moyenne de 187,3 samedi à 187,7 dimanche et 188,7 ce lundi.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


A ce rythme, le seuil des 75 hospitalisations par jour pourrait être atteint selon Yves Van Laethem non plus fin 2020 mais au début du mois de janvier 2021. Celui-ci remarque également que les chiffres des hospitalisations ont stagné ces trois derniers jours en Belgique. Mais la tendance est plus prononcée en provinces de Luxembourg et de Hainaut (pas d’explications pour le moment).

Diminution des décès

Une moyenne de 109 décès par jour est à déplorer. Il s’agit d’une diminution de l’ordre de 19%. Le rythme de cette diminution est soutenu.

Point presse covid-19 du 07/12/2020 : la mobilité est encore fort importante

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La prudence reste de mise

A Antoine Iseux de prendre la parole : "La semaine dernière, les bonnes nouvelles s’enchaînant (forte diminution des chiffres, arrivées de vaccins en 2021…), certains ont pu se dire que cette histoire de covid-19, c’est de l’histoire ancienne. Rien n’est moins vrai." Les chiffres expliqués ci-dessus et provenant du terrain rappellent que l’affaire n’est donc pas réglée. "Cela doit être un signal. Les mesures ne sont pas plus qu’avant à prendre à la légère. L’épidémie est un feu qui couve. Donnons-lui une brindille et il repart".

Le premier week-end après la réouverture des magasins s’est (mis à part quelques cas isolés) déroulé de manière correcte. Antoine Iseux y voit un respect de la part de ses concitoyens des mesures de sécurité. Celui-ci de mettre le focus cependant sur les courses à plusieurs et la nécessité de faire ses courses seul (ceci afin d’éviter de trop nombreux rassemblements). Excepté la présence d’enfants (si on ne sait pas les faire garder) et de personnes dans le besoin.

Point presse covid-19 du 07/12/2020 : la réouverture des magasins et les courses à plusieurs

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La communication d’Antoine Iseux met aussi l’accent sur la nécessité de ne pas participer ou organiser des rassemblements d’ordre privé (repas, soirées…) pour le moment.

 

L’épidémie est un feu qui couve. Donnons-lui une brindille et il repart

Point presse covid-19 du 07/12/2020 : les rassemblements privés

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Loading...

Sur le même sujet

Comment expliquer la stagnation actuelle des chiffres du Covid-19? Les hypothèses de Marius Gilbert

Coronavirus : les Allemands sont déjà sur le pied de guerre pour la vaccination contre le virus

Articles recommandés pour vous