Mobilinfo

Contacts : le tram a presque toujours la priorité !

Contacts

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

05 avr. 2022 à 14:26Temps de lecture2 min
Par Commissaire Olivier Quisquater

Dans ce Contacts consacré aux transports en commun, une situation met clairement en avant le problème du non-respect de la priorité du tram, qui est pourtant quasi absolue.

Dans la législation, il est clairement indiqué que les véhicules ferrés ne sont pas soumis au code de la route. Les trams sont des véhicules ferrés au même titre que les trains, même s’ils circulent dans nos villes au milieu de la circulation. Les véhicules ferrés doivent néanmoins respecter les feux de circulation et les injonctions des agents qualifiés. La jurisprudence considère que le conducteur du véhicule ferré est également tenu à un devoir général de prudence. Ce devoir de prudence impose au conducteur de privilégier une conduite préventive. C’est aussi ce qui est demandé de chaque usager, et relativise quelque peu la notion de priorité. La plus grande des priorités n’est donc jamais absolue.

Quoi qu’il en soit, il est tout de même indispensable pour les autres usagers de la route, automobilistes, cyclistes, piétons, motards, camionneurs, etc., de céder le passage aux trams dans la plupart des situations.

Commissaire Olivier Quisquater

Car quand on dit que le tram a toujours la priorité, on veut dire que sa priorité prime sur d’autres formes de priorités. Ainsi, le piéton qui traverse sur un passage non protégé par des feux est prioritaire sur tout le monde, sauf sur le tram. Pareil pour la priorité de droite. Si vous bénéficiez de la priorité de droite à un carrefour, ce ne sera jamais à l’égard du tram. Même chose pour le cycliste dont la piste cyclable est coupée par une ligne de tram, il devra s’arrêter pour le tram. Et dans le cas vu dans ce Contacts, la personne qui circule sur le rond-point bénéficiait de la priorité sur tous les véhicules qui veulent y entrer, mais pas sur le tram qui voulait le traverser.

Bref, quand vous allez là où il y a des trams, que ce soit à Bruxelles, à Charleroi, à Gand ou encore à la côte, soyez toujours vigilants vis-à-vis des trams, car il pourrait vous en coûter !

Pourquoi donne-t-on une si large priorité au tram, et pas au bus ? Tout d’abord, le véhicule ferré est coincé sur ses rails et ne peut éviter aucun obstacle. Ensuite, ses capacités de freinage qui sont nettement moins bonnes qu’un véhicule sur pneus. Enfin, les véhicules ferrés transportent des passagers qui ne sont pas attachés et qui peuvent circuler debout : tout freinage brusque peut donc les mettre gravement en danger. Toutes bonnes raisons pour ne pas vous mettre en travers de leur route…

Quant aux bus, ils n’ont pas de priorité générale, mais ils bénéficient tout de même d’une forme de priorité que les autres usagers ne respectent pas assez. A savoir qu’il faut céder le passage à un bus qui veut quitter son arrêt en agglomération et qui a indiqué ses intentions par l’usage des clignotants.

Articles recommandés pour vous