Mobilinfo

Contacts : des départs en vacances en toute sécurité

Contacts

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

14 juil. 2022 à 09:11Temps de lecture2 min
Par Commissaire Olivier Quisquater

Dans ce nouveau Contacts, nous avons répondu à deux questions ayant trait aux loisirs et aux départs en vacances. Et en particulier, en rapport avec les camping-cars et caravanes.

Une des deux questions portait sur les porte-vélos. Les conditions d’utilisation ne changent pas selon qu’on ajoute un porte-vélos sur une caravane, un camping-car ou une voiture. La police est parfois confrontée à des pertes de vélo, particulièrement en période de vacances. Voilà pourquoi ce porte-vélos doit être solidement fixé au véhicule, de même que les vélos sur le dispositif. Il est bon de contrôler à chaque pause lors d’un long trajet que les fixations n’ont pas bougé. Même si des progrès importants ont été réalisés sur la qualité des fixations, des vibrations répétées peuvent à la longue desserrer l’une ou l’autre d’entre elles.

Un autre point important concerne le modèle à choisir pour son véhicule. La plupart des modèles vendus actuellement se placent sur le hayon arrière ou sur l’attache-remorque. Les modèles sans feux ou porte-plaque posent souvent problème car ils ne conviennent pas à la majorité les véhicules. En effet, le Code de la route vous impose de garder dégagés les feux et l’immatriculation. Si vous voulez être certain, en cas de contrôle policier, de ne pas courir un risque de procès-verbal, voire, pire encore, de devoir laisser sur place vos vélos, il est bon de choisir un modèle qui dispose d’un rappel des feux arrière de votre véhicule et d’un porte-plaque pour y placer une reproduction de votre immatriculation.

Contacts

Les porte-vélos à placer sur le toit du véhicule ne sont plus très courants (et ce n’est jamais le cas sur les caravanes ou les camping-cars). Si vous avez un tel porte-vélos pour votre voiture, soyez particulièrement attentif au problème de la hauteur car ils ont comme inconvénient de ne pas passer aux entrées de beaucoup de parkings ou encore de certaines barrières de péages pour voitures. Plus d’un distrait a vu son véhicule et ses vélos endommagés de cette manière.

Rappelons également quelques conseils de base pour le chargement des caravanes et des camping-cars.

On est vite en surcharge avec un camping-car ou une caravane. La différence entre la masse maximale autorisée et la masse à vide est souvent plus petite qu’on ne l’imagine. Veillez donc à peser vos bagages, sous peine de mauvaise surprise en cas de contrôle, mais surtout, d’une moins bonne tenue de route ! Il faut aussi veiller à bien répartir les bagages convenablement. C’est important pour tous les véhicules, mais ça l’est encore plus pour une caravane ou une tout autre remorque. Celle-ci partira facilement en lacet si le poids est placé trop en arrière comme illustré dans notre émission Contacts. L’utilisation d’un accessoire antilacet placé à l’attache de remorque peut aider à neutraliser en bonne partie cette mise en lacet. Cet accessoire -parfois monté de série sur les caravanes modernes- est fortement conseillé. Son action, en serrant la boule à l’aide de mâchoires puissantes, consiste à rigidifier la liaison voiture-caravane.

Pour les autres conseils de conduite, revoyez l’émission sur Auvio ou les sites partenaires ! Prudence sur la route des vacances !

Sur le même sujet

Contacts : comment bien aborder un carrefour ?

Mobilinfo

Contacts : conduire un véhicule prioritaire

Mobilinfo

Articles recommandés pour vous