Conflit au Yémen : l'Arabie saoudite lance au Yémen une opération militaire à grande échelle

25 déc. 2021 à 12:17Temps de lecture1 min
Par Belga

L'Arabie saoudite a déclenché samedi une opération militaire "à grande échelle" au Yémen après que deux personnes ont été tuées et sept blessées dans la première attaque mortelle revendiquée par les rebelles Houthis dans le royaume saoudien en plus de trois ans.

Ryad intervient au Yémen depuis 2015 à la tête d'une coalition pour appuyer les forces gouvernementales, en guerre depuis sept ans contre les rebelles Houthis. Ces derniers, proches de l'Iran, frappent souvent le territoire saoudien depuis le Yémen.

La défense civile du royaume a annoncé que deux personnes, dont un Saoudien et un Yéménite, avaient été tuées lors d'une attaque dans la région saoudienne de Jazan, frontalière du Yémen.

Les Houthis ont revendiqué cette attaque, indiquant avoir lancé trois missiles balistiques.

"Un projectile est tombé sur un bâtiment commercial, faisant deux morts, un Saoudien et un résident yéménite. Il a blessé sept civils, dont six Saoudiens et un résident bangladais", précise un communiqué officiel saoudien.

Peu après cette attaque, la coalition a indiqué "se préparer à une opération militaire à grande échelle" contre les rebelles.

Le porte-parole des Houthis, Yahya Saree, a menacé dans un communiqué le royaume saoudien d'"opérations douloureuses" s'il poursuivait "son agression et ses crimes".

Si les rebelles yéménites lancent régulièrement des missiles et des drones en Arabie saoudite voisine, ciblant ses aéroports et des infrastructures pétrolières, il s'agit de la première attaque mortelle touchant le royaume depuis 2018.

La coalition militaire anti-Houthis a indiqué qu'elle tiendrait une conférence de presse samedi.

 

Sur le même sujet

Attaque des rebelles yéménites contre les Émirats, en pleine visite du président israélien

Monde Moyen-Orient

Conflit au Yémen : onze morts dans des raids après l'attaque aux Emirats

Monde

Articles recommandés pour vous