Jardins & Loisirs

Comment prendre soin de l'oiseau du paradis ?

Oiseau du paradis ou Strelitzia reginae
02 déc. 2018 à 12:00Temps de lecture1 min
Par nch

Son nom botanique honore la mémoire de la reine Charlotte d’Angleterre, née duchesse de Mecklembourg-Strelitz, qui était l’une des fondatrices des jardins botaniques royaux de Kew, se situant dans le quartier sud-ouest de Londres, où les premiers spécimens étaient plantés en 1773, quand il a apparu pour la première fois en Europe. Son nom commun lui vient de la forme de ses fleurs qui ressemblent à une tête d’oiseau.

Le genre Strelitzia comporte 5 espèces de plantes vivaces poussant à l’état naturel dans les clairières et sur les berges des fleuves sud-africains. Certaines d’entre elles peuvent atteindre près de 10 mètres de hauteur mais le Strelitzia cultivé dans nos appartements ne dépassera pas les 2 mètres de hauteur.

Plantez-le dans un grand pot percé au fond. Ajoutez une belle couche de billes d’argile pour faciliter l’évacuation des eaux d’arrosage et un mélange de terreau pour géraniums (à défaut de terre du jardin) et de compost. Important ! Il lui faut beaucoup de lumière. La pièce idéale sera donc une véranda ou une pièce très lumineuse. Quelques heures de plein soleil par jour seront nécessaires à sa floraison mais attention au soleil brûlant de midi amplifié par les vitres qui devra être légèrement tamisé pour ne pas brûler la plante. Si vous en avez la possibilité, sortez-la pendant l’été, de mai à septembre.

Originaire de milieux humides, il faudra l’arroser régulièrement. Dès que le substrat est sec en surface, donnez-lui de l’eau mais attention ne laissez jamais d’eau stagner dans la coupelle. En hiver, la plante étant au repos, il faudra diminuer l’arrosage.

Conseils pour cultiver l'oiseau du paradis

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous