Comment déménager une ville de 18 000 habitants ?

Comment déménager une ville de 18 000 habitants ?
03 avr. 2017 à 08:23 - mise à jour 03 avr. 2017 à 08:23Temps de lecture2 min
Par FP

Kiruna existe depuis plus de 100 ans, mais des travaux d'extraction de minerai de fer dans la mine voisine grignotent le sous-sol. Et la ville est donc menacée d'effondrement.

Dans cette région du nord du cercle polaire, habitée à l'origine par les Sami, le peuple autochtone de Laponie, l'industrie minière a toujours été une importante ressource pour le gouvernement suédois : 80.000 tonnes de minerai de fer sont extraites chaque jour... Et les perspectives de profits valent manifestement la peine de faire bouger la ville, au sens propre du terme.

Les travaux ont déjà commencé, ils doivent se poursuivre pendant une bonne quinzaine d'années encore pour l'essentiel, mais tout, c'est certain, ne sera pas terminé en 2033...

 

Kiruna, ville en déplacement,
un reportage d'Alexis Rosenzweig

 

Kiruna

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La mine surplombe la ville de Kiruna, et les galeries s'étendent en sous-sol

Une ville créée pour le minerai de fer

Kiruna est une petite ville lapone de 18.000 habitants, sortie de terre à l'aube du XXe siècle, au moment où fut découvert le premier tronçon du gisement de minerai. En 1898, Hjalmar Lundbohm, directeur de LKAB, décide alors qu'il faut construire une ville autour du site. Jusqu'en 1965, LKAB exploite une mine à ciel à ouvert au nord de la ville et devient l'employeur incontournable de toute une région. Puis, à partir de 1965, l'exploitation de la mine s'effectue exclusivement en sous-sol, depuis la partie ouest de la ville cette fois.

 

L'église de Kiruna va être déplacée

Kiruna s'effondre

Au fur et à mesure que les mineurs avancent dans l'exploitation du gisement sous terre, la ville en surface se voit dans l'obligation de muer. Les quartiers adjacents à la nouvelle entrée de la mine sont détruits petit à petit et les centaines d'habitants de la zone sont relocalisés dans d'autres parties de la ville. 

Les routes qui mènent à Kiruna doivent être déplacées. Et un par un, tous les quartiers de la ville sont démantelés, à commencer par le centre.

Le nouveau centre est distant d'environ 4 kilomètres. Entre les deux, une magnifique église en bois rouge, désignée comme le plus bel édifice de Suède, sera démontée et remontée un peu plus loin.

La municipalité a décidé de garder un échantillon de maisons représentatives des premières bâtisses construites au début du XXe siècle. 

 

 

Elevage de rennes à Kiruna

L'inquiétude des habitants

Les habitants appréhendent ces changements. Les agriculteurs et éleveurs espèrent que leurs pâturages seront préservés, ils ont le sentiment que leurs terres risquent de leur être volées. Les Sami se sont en effet toujours sentis maltraités par la Suède et les choses ne changent pas...

 

_______________________________
______________________________________

Articles recommandés pour vous