Interactif

Chine : Patrick Nijs, l'ambassadeur devenu permaculteur

Les Belges du Bout du Monde

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Au terme de la COP 15 sur la Biodiversité qui vient de s’achever en Chine, Les Belges du Bout du monde ont planté leurs micros chez Patrick Nijs, l’ambassadeur de Belgique à Pékin, devenu permaculteur dans le Yunnan. Pour dialoguer avec lui, Adrien Joveneau a invité Philippe Geluck, l’auteur-dessinateur du Chat, grand adepte des proverbes chinois.

Le parcours incroyable de Patrick Nijs, notre belge du bout du monde en Chine

Patrick Nijs est un Belge pur jus. Génétiquement flamand mais de culture francophone. Il est né au Congo et a vécu à Bruxelles, à Namur et dans le Brabant Wallon où il a travaillé pendant dix ans à l’Université Catholique de Louvain-La-Neuve.  Il a fait son service militaire aux commandos de Flawinne et enseigné à Namur comme professeur de religion.

Il est licencié en sciences politiques et sociales de Louvain et s'est formé en psychosociologie dans diverses institutions belges et canadienne avant de rentrer dans la carrière diplomatique en 1986. Il a été successivement en poste comme Numéro deux à Bujumbura, Consul General à Osaka et Shanghai et il a terminé comme Ambassadeur en Chine en 2013. Il a travaillé au service Asie du SPF affaires étrangères et exercé la fonction de Directeur Général des Affaires Consulaires au même SPF. Depuis 2013 il se consacre à développer sa ferme Kabissa qu'il finance par diverses activités de consultant.

Amoureux de la Chine éternelle

Patrick Nijs vit à Lao Shuan Di, un tout petit village de 300 habitants dans la montagne au nord de Kunmingcapitale de la Province de Yunnan en Chine.

Fin 2012, il a acquis le terrain de 2 hectares avec Mynian, sa compagne, qui est originaire de la région. Il n’y avait qu’une bâtisse élémentaire faite de parpaings et d’eternit sans eau ni électricité. Ils ont aménagé les lieux et sont allés y vivre de manière permanente en juin 2015.

Cet endroit correspondait exactement à ce que Patrick souhaitait. Une combinaison entre l’Afrique de son enfance et la Chine de sa maturité. Il y a des terres rouges là-bas qui sont si proches de celles qu'il avait connues enfant.

Les Belges du Bout du Monde en Chine
Les Belges du Bout du Monde en Chine, Patrick Nijs

Ambassadeur retraité, il s'est reconverti en permaculture

Patrick Nijs cultive des arbres fruitiers, des légumes, des céréales, des plantes médicinales,… A Court-St-Etienne, de 1983 à 1986, il avait un potager bio de 23 ares.  Il se sent comme un vrai terrien.  Retourner à la terre est un accomplissement. Devenir le gardien d’un micro-écosystème qui produise de quoi vivre, faire vivre et se nourrir est un privilège et un must. En combinant cela avec son background d’ancien diplomate, il peut contribuer à faciliter une transition écologique indispensable et contribuer au développement durable de sa région d’adoption.

Il a pour ambition de créer un centre international de permaculture où les paysans des 4 coins de la planète viendraient reprendre les fermes abandonnées et partager leur savoir-faire.

Les Belges du Bout du Monde en Chine
Les Belges du Bout du monde en Chine

Philippe Geluck est venu avec "Les Mots du chats" et ses proverbes Chinois…

 "Quand on est une mouche, on a souvent des amis dans le besoin"

"Quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt"

"S’il pleut le jour de ton anniversaire, ça t’évitera de souffler les bougies"

Alors que son dernier essai "Les Mots du Chat" vient de paraître, Philippe Geluck, passionné d’art et de culture et jongleur de mots, est venu ponctuer notre émission avec ses proverbes humoristiques dont lui seul a le secret. 

Les mots du chats, Philippe Geluck - Ed. Casterman
Les mots du chats, Philippe Geluck - Ed. Casterman © Tous droits réservés

Les Mots du Chat est un album inédit car il s'agit d'un recueil du Chat sans le Chat. C'est-à-dire qu'il apparaît sur la première et  la dernière page de l’ouvrage Il est illustré par un florilège de tout ce que Philippe Geluck griffonne quand il ne dessine pas son matou.

Philippe Geluck

Le bonheur appartient à celui qui en donne aux autres.

Philippe Geluck

Du bonheur, Philippe Geluck en donne dans ses livres, ses expos

Le Chat Déambule, c'est 20 Chats monumentaux qui ont été exposés sur les Champs-Élysées d'avril à mi-juin 2020. Chaque pièce mesure 3 mètres et met en scène le célèbre félin dans différentes scènes humoristico-poético-surréalistes, projet qu'il a lancé pour financer le futur musée du chat et du dessin humoristique qui verra le jour, en 2024-2025 à Bruxelles.

L'album "Le Chat déambule" est une nouvelle édition de la publication qui avait été réalisée à l'occasion du lancement de la grande exposition des statues du Chat sur les Champs-Élysées à Paris. Cette réédition relate toute l'aventure de l'exposition des sculptures qui s'est poursuivie à Bordeaux, à Caen et à Bruxelles.  Cette réédition est un ouvrage très important pour Philippe Geluck car elle permet de mettre l'accent sur le travail fantastique de l'équipe de fondeurs sans laquelle l'exposition n'aurait jamais pu avoir lieu.

Anne Pollard a rencontré un autre dessinateur amoureux de la Chine

Anne Pollard, lauréate de la Belgodyssée, a rencontré le dessinateur et scénographe François Schuiten, passionné par la Chine et les grands travaux ferroviaires. Il a publié "Pékin-Hankou" un livre doublé d'une exposition dans l'espace Train World à Bruxelles qui retrace l’histoire des Belges et des Français qui, au début du 20e siècle ont construit la plus grande ligne de chemins de fer de l’époque en Chine. Cette ligne était destinée à relier le nord et le sud de l’Empire du Milieu, entre Pékin et Hankou, l’actuelle Wuhan. Plusieurs dizaines de milliers de personnes seront impliquées dans ce chantier, sous l’égide de l’ingénieur belge Jean Jadot, âgé alors de 37 ans.

Dans ce livre qui fait plus de 250 pages, il y a énormément d’informations sur la Belgique et la Chine de l’époque ; les contextes politiques, économiques. Des photos, des illustrations, notamment de François Schuiten et de l’artiste chinois Li Kunwu.

De Pékin à Hankou, une aventure belge en Chine

Loading...

Goûtez au dépaysement proposé par Adrien Joveneau et les Belges du bout du monde à 9 heures le dimanche sur La Première, dès 10 heures en podcast sur Auvio et retrouvez les histoires et les bons plans de centaines de Belges qui vivent aux quatre coins du monde sur la Carte des Belges du Bout du Monde. 

Télécharger l'émission radio

Articles recommandés pour vous