Chez nous, 24% des CV ne sont pas conformes à la réalité

Chez nous, 24% des CV ne sont pas conformes à la réalité
29 août 2016 à 16:30 - mise à jour 29 août 2016 à 16:30Temps de lecture1 min
Par sebo

En Belgique, près d'un quart des Curriculum Vitae présentent au moins une information qui n'est pas authentique. David Goldenberg a trouvé une solution pour vérifier l'authenticité d'un CV.

Tout part d'un constat: chez nous, 24% des curriculum vitae présentent au moins une information qui n’est pas véridique. Les diplômés mentent sur leur parcours étudiant, sur la maîtrise d'une langue étrangère ou encore sur leur stage. 

Objectif: se montrer sous leur plus beau jour afin d'être engagé à tout prix à l'heure à laquelle nombreux sont ceux qui sortent de l'université et se retrouvent sans rien.

David Goldenberg a fondé la société CvTrust, une plateforme en ligne qui propose aux entreprises de vérifier l’authenticité d’un CV. En quelques clics, le diplômé peut partager son diplôme avec des recruteurs et ces derniers peuvent vérifier, en toute sécurité, s'il est à 100% conforme.

Il a eu cette idée après avoir remarqué que de nombreuses études, au niveau européen mais aussi outre-Atlantique, démontraient qu'entre 25 et 40% des CV comportaient des éléments inventés de toute pièce ou embellis.

S'inventer une belle carte de visite et prendre le risque de mentir sur un parcours professionnel ne sont pourtant pas les meilleures choses à faire. Durant le processus de recrutement, ces mensonges seront rapidement vérifiés.

Grâce à sa plateforme, David Goldenberg, souhaite aider les recruteurs à n'engager que des personnes intègres.

Vous pouvez retrouver son passage dans notre émission dans l'audio ci-dessous.

Articles recommandés pour vous