Week-end Première

Chambord : cinq siècles de mystère

Chambord : cinq siècles de mystère
08 déc. 2018 à 09:52 - mise à jour 08 déc. 2018 à 09:52Temps de lecture2 min
Par Benjamin Di Lauro

Le domaine de Chambord est un joyau classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, en passe de fêter ses 500 ans. C'est un joyau architectural et patrimonial devenu une entreprise qui ne connait pas la crise ! Un livre vient de lui être consacré; "Chambord : cinq siècles de mystère". Sophie Moens s'entretenait avec son auteur, le reporter Jean-Michel Turpin.

A quelques encablures de la ville d'Orléans se trouve ce domaine historique qui fascine et émerveille. Chef d’œuvre de la Renaissance, le château qui domine le lieu a été érigé par François Ier en 1519. Le souverain désirait de la sorte incarner l'expression d'un pouvoir tout puissant face à l'Europe de Charles Quint et Henry VIII d'Angleterre.

Construit en plein marécages, Chambord se trouve au cœur d'une forêt, le plus grand espace forestier clos d’Europe. Une réserve aussi grande que Paris intra-muros. Elle est classée, en 1947, réserve nationale de chasse et de faune sauvage, véritable référence mondiale pour l’étude des cervidés !

Une cheminée par jour

Le château est totalement démesuré : 440 pièces, 77 escaliers, 282 cheminées et un fabuleux escalier a double révolution. L'escalier est le cœur de la battisse, il amusait et fascinait autrefois les souverains et aujourd'hui les visiteurs. On dit de ce dernier que "tout est fait pour les mystères de la guerre et de l'amour dans cette conception".

Il s'agit d'une véritable prouesse architecturale sur laquelle plane l'ombre du génie Léonard de Vinci. Il n'y a aucune preuve que "Il Padre" ait réellement participé à l'ouvrage mais François Ier était très proche de l'artiste et de ce fait, il en est, tout au moins, l'inspirateur. 

Des allures de Start Up

Le lieu est actuellement la propriété de l'Etat Français mais le patron du Domaine national est Jean d’Haussonville et il fourmille de projet pour ce site. Son objectif : s’affranchir des deniers de l’Etat pour son fonctionnement. Pour ce faire : gîtes, exploitation de la nature, festivals, etc. 

Les mécènes sont également indispensables. Notamment Stephen Schwarzman, le richissime fondateur du fond d’investissement Blackstone, qui a offert 3.5 millions d'euros pour restaurer à l'identique les somptueux jardins français.

Une autre idée a été d'offrir la possibilité à tout un chacun d'y investir via l'acquisition de pieds de vignes, d'un cépage bien particulier, sur le domaine.

En 2017, le domaine a reçu au total 1 million de personnes, avec, pour le monument lui-même une hausse des visites de 26 %.

Cela prouve bien que le patrimoine n'est pas figé, qu'il faut le faire évoluer. Cela témoigne également de l'attrait du public pour les perles architecturales de nos régions. 

Pour poursuivre la découverte de ce lieu : "Chambord, cinq siècles de mystère", écrit par Jean-Michel Turpin et préfacé par Stéphane Bern est paru aux Éditions La Martinière. Un ouvrage qui vous fait découvrir l’histoire et les coulisses de ce domaine historique devenu une entreprise à la gestion économique florissante.

Articles recommandés pour vous