Monde

Centrafrique: l'UA "salue les actions" de l'armée tchadienne

Des soldats tchadiens patrouillant à Bangui, le 11 décembre 2013
28 déc. 2013 à 19:34 - mise à jour 28 déc. 2013 à 20:35Temps de lecture1 min
Par AFP

"Tout ce qui se raconte sur le contingent tchadien, nous à l'UA nous ne le croyons pas : nous soutenons l'armée tchadienne, nous saluons ses actions et nous l'encourageons dans sa mission au sein de la Misca", la force africaine en Centrafrique, a déclaré le commissaire lors d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion de membres du groupe international de contact sur la Centrafrique.

"La question de déploiement d'une force de l'ONU en RCA (République centrafricaine) est une question évoquée bien avant le vote de l'ONU pour le déploiement de la Misca", a-t-il poursuivi, ajoutant que "cette question n'est pas à l'ordre du jour. Les forces africaines sont capables d'assumer leur mission si nous mettons tous les moyens à leur disposition".

Il ne s'agit toutefois pas d'un refus à la démarche du président français François Hollande qui a demandé vendredi à l'ONU de jouer "un rôle plus important" en Centrafrique, où l'armée française a engagé début décembre 1600 hommes pour soutenir la Misca.

Au cours d'un entretien téléphonique avec Ban Ki-moon, le dirigeant français a souhaité que "les Nations unies jouent un rôle plus important encore dans la période de transition en Centrafrique", après l'avoir remercié "pour l'action déployée par les Nations unies en vue de renforcer" la Misca.

Après cet entretien, les Nations unies ont annoncé qu'elles comptaient intensifier les discussions sur l'éventuel déploiement d'une force de maintien de la paix, ce qui signifie qu'aucune décision n'est attendue avant au moins plusieurs mois.

De son côté, le ministre tchadien des Affaires étrangères, Moussa Faki Mahamat, également présent à Bangui pour la réunion, a dénoncé comme une "manipulation" les accusations sur le comportement des forces tchadiennes en Centrafrique.

"Ce qui se dit dans la presse est une manipulation. Le Tchad est en RCA depuis 20 ans. Le Tchad n'a pas un agenda sur la RCA : nous sommes au regret de constater cette campagne éhontée contre le Tchad", s'est-il insurgé lors de la conférence de presse.

AFP

Sur le même sujet

Centrafrique: pont aérien pour évacuer des civils et pillages à Bangui

Monde

Près d'un million de personnes ont fui leurs foyers en Centrafrique

Monde