Catastrophe de Seveso: 40 ans après, des mesures de sécurité strictes pour les usines à risque

C'est quoi une entreprise Seveso ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

10 juil. 2016 à 13:40 - mise à jour 10 juil. 2016 à 13:40Temps de lecture1 min
Par RTBF

Il y a 40 ans, le 10 juillet 1976, le nom d'une petite ville italienne entrait dans l'Histoire: Seveso. C'est là que se trouvait l'usine chimique Icmesa, d'où allait s'échapper pendant plusieurs jours un épais nuage de dioxine, contaminant les sols et les végétaux, et provoquant notamment d'importantes lésions de la peau chez les riverains.

Mieux vaut prévenir que guérir

Depuis cette catastrophe, des leçons ont été tirées et une série de mesures ont été prises au niveau européen pour éviter ce genre d'accident dans les entreprises à risque. Aujourd'hui, ces entreprises dites "Seveso" sont classées et soumises à des obligations très strictes en matière de sécurité. "L'entreprise Seveso a l'obligation de préparer, d'anticiper les accidents qui pourraient avoir lieu au travers d'un plan d'urgence interne" explique Emmanuel Lheureux, de la Direction des risques industriels géologiques et miniers du Service public de Wallonie. "L'industriel doit calculer l'impact majeur potentiel qu'il aurait en cas d'accident" ajoute-t-il. Des informations partagées avec les pompiers, qui peuvent mettre en route, au besoin, le plan d'urgence externe.

"En moins d'une minute, l'entièreté du compartiment est sous mousse"

Dans l'entreprise Luyten, une usine de Marche les Dames classée Seveso seuil haut, Philippe Woine est responsable sécurité et environnement. "On doit veiller à ce que le personnel soit bien formé, sur un ensemble de choses très diverses, et à ce que la formation soit continuellement mise à jour" explique-t-il. A la SCAM, une société coopérative agricole de Gembloux classée Seveso seuil bas, un inventaire des produits et de leur localisation est dressé tous les soirs. Dans le local dédié aux inflammables, Alexandre Lemaire, conseiller en prévention, explique qu'"en cas d'incendie, les portes coupe-feu qui sont derrière nous vont se refermer, le système déluge va se mettre en route, 680 m³. Donc en moins d'une minute, l'entièreté du compartiment est sous mousse".

La liste des entreprises Seveso de Belgique en pdf d'après le site du SPF Emploi:

Loading...

Articles recommandés pour vous