Regions

Castor cloué sur une pancarte à Esneux : ils permettent au contraire de "ralentir l’eau" lors d’inondations, selon le DNF

Inondations : des castors victimes de leur réputation

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

14 nov. 2021 à 20:51Temps de lecture1 min
Par Maxime Fettweis

Stupeur à Esneux ce samedi 13 novembre après la découverte du cadavre d’un castor cloué à un panneau à côté d’une affichette où le responsable dit que l’animal a "causé des décès avec les inondations". Le Département de la Nature et des Forêts (DNF) ne nie pas que les castors dont le nombre a fortement augmenté puissent causer des nuisances. Mais il prend la défense de cette espèce.

Souvent visible aux abords des petits ruisseaux, le castor est une espèce protégée. En Wallonie, ils seraient 1000 à 1500 à vivre autour de nos points d’eau. Connu pour son instinct naturel à construire des barrages avec les troncs des arbres qui jouxtent les ruisseaux, le castors est-il vraiment responsable de décès lors des inondations survenues en Belgique en juillet et qui ont coûté la vie à plusieurs dizaines de Belges ?

Non, répond le DNF qui précise qu’ils ne vivent qu’aux alentours de "petits ruisseaux et jamais sur l’Ourthe ou la Vesdre", les fleuves dont le débordement a eu le plus d’impact durant les intempéries. "Les arbres abattus pas les castors n’ont pu jouer qu’un rôle minime au vu de tous les déchets qu’on a pu constater d’origine humaine le long des cours d’eau après ces inondations", précise Catherine Barvaux, cheffe de cantonnement au DNF.

Un "effet bénéfique"

Selon elle, ces animaux ont au contraire un rôle bénéfique pour prévenir d’éventuels débordements des rivières. "Ils vont permettre de ralentir l’eau, de stocker l’eau, surtout en tête de bassin et donc auront un effet bénéfique par rapport aux inondations", insiste la spécialiste.

Difficile donc de mettre sur le dos des castors la responsabilité de l’un ou l’autre décès survenus lors des inondations dans cette histoire qui semble plus être une querelle de voisinage qu’autre chose.

Sur le même sujet

Inondations: la BEI donne son feu vert à son plus gros financement belge, en faveur de la Wallonie

Articles recommandés pour vous