RTBFPasser au contenu
Rechercher

Brésil - La présidente prône un pacte pour améliorer les services publics

Brésil - La présidente prône un pacte pour améliorer les services publics
22 juin 2013 à 00:57Temps de lecture1 min
Par Belga News
Dilma Rousseff a affirmé qu'elle ne laisserait pas une "minorité entacher un mouvement démocratique et pacifique". Elle faisait allusion aux pillages et saccages commis jeudi en marge des manifestations qui ont réuni 1,2 million de personnes dans le pays. La présidente a promis de maintenir l'ordre dans la rue tout en écoutant les revendications des manifestants. Elle a réitéré le soutien de son gouvernement au changement social. Elle a estimé avoir l'obligation d'écouter la voix de la rue et d'entamer un dialogue avec toutes les forces en présence, dans les limites de la loi. "Les manifestations montrent la force de la démocratie brésilienne mais si un pays laisse la violence le dérouter, il perdra une occasion historique", a-t-elle déclaré. Et d'ajouter que les forces de sécurité ont pour devoir de défendre l'ordre et les biens publics. Le mouvement de contestation brésilien est né le 13 juin d'une petite manifestation violemment réprimée par la police contre la hausse des tarifs des transports publics à Sao Paulo. Face à cette répression, la colère a brusquement pris de l'ampleur et s'est dirigée pêle-mêle contre le coût de la vie, la corruption et les milliards de dollars dépensés pour l'organisation de la Coupe du monde de football en 2014 au détriment d'investissements dans la santé ou l'éducation. (Belga)
Belga

Sur le même sujet

Brésil: les réseaux sociaux, ces autres avenues où l'on manifeste

Articles recommandés pour vous