Birmanie : deux membres d’une ONG "portés disparus"

25 déc. 2021 à 17:26Temps de lecture1 min
Par AFP

L’ONG Save the Children a annoncé que deux membres de son personnel en Birmanie étaient "portés disparus" après que les dépouilles calcinées de plus de 30 personnes ont été retrouvées dans des véhicules incendiés dans l’est du pays samedi.

"Nous avons la confirmation que leur véhicule privé a été attaqué et incendié", lors d’une attaque perpétrée vendredi dans l’État de Kayah, dans l’est du pays, qu’un groupe de surveillance a imputée à l’armée, a déclaré l’organisation de défense des droits de l’enfant dans un communiqué.

Sur le même sujet

Coup d'Etat en Birmanie : quatre ans de prison supplémentaires contre Aung San Suu Kyi

Coronavirus en Birmanie : dans la jungle birmane, des soins Covid en secret de la junte

Coronavirus

Articles recommandés pour vous