Birmanie: des dizaines de personnes retrouvées mortes calcinées

25 déc. 2021 à 15:09Temps de lecture1 min
Par Belga

Les dépouilles d'une trentaine de personnes, dont des femmes et des enfants, ont été retrouvées dans des véhicules calcinés samedi en Birmanie, selon un responsable rebelle et une ONG, accusant la junte de les avoir tuées. Samedi, des photos ont été diffusées sur les médias sociaux, montrant deux camions et une voiture incendiés sur une route du canton de Hpruso, dans l'État de Kayah (est), avec des corps à l'intérieur. Un responsable de la rébellion opposée à la junte militaire au pouvoir, les Forces de défense du peuple (PDF), a déclaré que ses combattants avaient trouvé les véhicules en matinée.

"Lorsque nous sommes allés vérifier dans la zone ce matin, nous avons trouvé des cadavres brûlés dans deux camions. Nous avons trouvé 27 cadavres", a-t-il déclaré à l'AFP sous couvert d'anonymat.

Un autre témoin a dit que "27 crânes" ont été identifiés, "mais il y avait d'autres cadavres dans le camion, tellement calcinés que nous n'avons pas pu les compter".

Selon l'observatoire Myanmar Witness, "35 personnes, dont des enfants et des femmes, ont été brûlées et tuées par les militaires le 24 décembre dans le canton de Hpruso". Un porte-parole de la junte, Zaw Min Tun, a affirmé que des affrontements ont éclaté à Hpruso vendredi après que des soldats ont tenté d'arrêter sept voitures conduisant de manière "suspecte".  Ils ont tué un certain nombre de personnes dans ces violences, a dit à l'AFP le porte-parole, sans donner de détails. 

 

Sur le même sujet

Coup d'Etat en Birmanie : quatre ans de prison supplémentaires contre Aung San Suu Kyi

Birmanie : Save the Children confirme la mort de deux de ses employés

Articles recommandés pour vous