Beaucoup de particules fines dans l'air ce dimanche, surtout à la Côte

Le pic de concentration de particules fines a été atteint ce dimanche en milieu d'après-midi
07 avr. 2019 à 16:10 - mise à jour 07 avr. 2019 à 16:10Temps de lecture1 min
Par RTBF

Le pic a été atteint en milieu d'après-midi. Il y a eu entre 50 et 60 microgrammes de particules fines par mètre cube dans le nord du pays. "C'est beaucoup" prévient CELINE, la Cellule interrégionale de l’environnement sur Twitter.

Loading...

En cause, une combinaison de facteurs: Il y a beaucoup d'oxydes d'azote dans l'air, essentiellement émis par le trafic, et en même temps de l’ammoniac, essentiellement émis par l'agriculture. "C'est le retour des beaux jours, les agriculteurs en profitent pour éprendre dans leurs champs" explique-t-on chez CELINE.

Ces fortes concentrations conjuguées aux conditions météo, un taux d'humidité important et peu de vent pour brasser l'air, expliquent le taux particulièrement élevé de particules fines. "C'est assez typique des journées de printemps. Il fait beau et peu de vent la journée et plus froid et humide la nuit, ce sont les conditions idéales pour favoriser ce phénomène".

Pas d'alerte

Malgré ces taux, le seuil d'alerte n'est pas atteint. "La concentration est importante mais passagère", explique la cellule CELINE. "Ça a commencé la nuit dernière et c'est en train de se dissiper en ce dimanche fin d'après-midi". Ce genre de concentration est élevé mais pas exceptionnel, ce sont des taux observés plusieurs fois par an.

Les précautions d'usage sont de mise pour les personnes sensibles dans la zone concernée: pas d'effort physique prolongé (du sport en plein air par exemple), ne pas fumer, pas de promenade avec enfant.