Jupiler Pro League

"Avec Mazzù, on veut démontrer que la place de l'Union SG est en D1A"

Felice Mazzù doit amener l'Union St-Gilloise en D1A
24 mai 2020 à 17:20 - mise à jour 24 mai 2020 à 17:20Temps de lecture2 min
Par Erik Libois

Six mois après son C4 de Genk, Felice Mazzù se relance un étage plus bas, dans ce sérail de l’ex-D2 qui l’a révélé voici quelques années. Engagé pour une saison (avec option pour une saison supplémentaire),  le Carolo a pour mission de faire monter l’Union St-Gilloise en D1A dans onze mois.

C’est un honneur pour nous de signer un coach comme Felice " se réjouit Philippe Bormans, le manager général du club de la Butte. " Tout le monde sait que nous sommes ambitieux  et avec un coach comme lui, on peut viser de grandes choses. Felice avait en effet d’autres offres, mais il s’est montré tout de suite intéressé par notre projet. Le dialogue a été très ouvert et honnête, et quand on a senti que la volonté de travailler était partagée, on a accéléré le processus. S’il avait une offre du Standard ? On n’en a pas parlé... "

Quelques mois après sa grosse déception de Genk, Felice Mazzù se voit donc contraint de recommencez de plus loin… et surtout de plus bas.

C’est à lui de répondre sur sa motivation, mais je sens chez lui une grande envie de réussir. On peut aussi prendre du plaisir avec un projet plus modeste : c’est à nous, avec lui, de démontrer que notre place est en D1A. Il a montré ses capacités, il connaît bien le football belge… même si la D1B, avec son format particulier, est peut-être encore plus difficile que la D1A ! "

Pour la 3e saison du projet unioniste, et après deux années de légères frustrations, le club jaune et bleu veut enfin concrétiser.

Je ne dirais pas que c’est l’année ou jamais… mais on veut vraiment monter le plus vite possible ! " poursuit Bormans.  " Alors oui, cette année il y aura plus de pression et il nous fallait donc un coach habitué à ce type de contexte. Avec la situation du coronavirus, le mercato sera très particulier cette année : personne ne sait quand il s’ouvrira et quels prix seront pratiqués. Or, on sait que la Belgique est un pays de transferts sortants… Mais nous allons surtout tenter de conserver notre équipe, et la renforcer sur des postes précis. "

Dans l’organigramme, les rôles restent clairs : pas question de cumul de rôles pour le nouveau coach.

Chris O’Loughlin reste notre Directeur Technique et Felice n’aura que la casquette de coach. Mais il nous parlera des profils qu’il désire et nous déciderons ensemble du recrutement, avec aussi notre habituel modèle basé sur des chiffres et des statistiques. Mais c’est bel et bien le club qui engage les joueurs… Notre projet est un projet à long terme où on essaie de dénicher des joueurs ‘sous le radar’ comme on dit : on ne va pas commencer à engager des grands noms ou des vedettes ! "

Passé par l’ex-club champion de Belgique, Felice Mazzù va aussi retrouver sur la Butte une ambiance plus conviviale, qui sied sans doute mieux à son tempérament de bon vivant. Qui a oublié sa chanson paillarde entonnée avec le kop carolo, après chaque succès marquant ?

C’est clair que l’Union est un club familial qui colle bien à la personnalité de Felice. C’est un homme charmant qui prône le collectif, mais c’est d’abord et avant tout un grand coach. Et c’est cette double image de résultats et de plaisir que l’on veut conserver à l’Union. "

Felice Mazzù sera officiellement présenté ce lundi après-midi, lors d'une conférence de presse.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous