RTBFPasser au contenu
Rechercher

Diables Rouges

Avant le Qatar, la valse osée des Diables Rouges "new generation"

Charles De Ketelaere à l’entraînement avec les Diables Rouges à Tubize en octobre 2021

Ils s’appellent Charles, Arthur, Loïs ou Wout. Ils sont jeunes, Belges, et sortent d’une belle saison en club. Autant d’ingrédients qui pourraient suffire à convaincre Roberto Martinez de les emmener en novembre au Qatar pour la Coupe du monde de football.

Pourtant, désireux d'encore progresser rapidement, plusieurs de ces Diables new generation ont décidé de poser leurs valises dans un nouveau club, et d’autres pourraient suivre. Tour d’horizon de ces néo-internationaux qui ont la bougeotte.

Charles De Ketelaere, le défi milanais

Loading...

C’est celui dont le transfert a fait le plus de bruit. À 21 ans, King Charles débarque à l’AC Milan avec l’étiquette de transfert sortant le plus cher de l’histoire de la Pro League. Le champion d’Italie a déboursé 35 millions d’euros (32 + 3 de bonus) pour s’offrir les services du milieu offensif brugeois.

En Lombardie, le polyvalent Charles a les armes pour s’imposer en position de maître à jouer derrière l’attaquant, un poste dont le seul vrai spécialiste rossonero est l’inconstant Brahim Diaz. Numéro 90 sur le dos, De Ketelaere poursuivra son développement dans une équipe qui fait depuis quelques années le pari de la jeunesse.

Pour s’intégrer à Milan, l’ex-Brugeois pourra compter sur l’aide de ses compatriotes Alexis Saelemaekers, au club depuis deux ans et demi, et Divock Origi, débarqué cet été en provenance de Liverpool. Charles De Ketelaere semble être sur le bon chemin pour faire partie des 26 de Roberto Martinez. Le coach catalan apprécie son profil et lui a déjà offert huit sélections (pour un but).

Loïs Openda, l’étape lensoise

Loading...

Lui aussi a fait le saut vers un des cinq grands championnats. Après deux années en prêt au club néerlandais du Vitesse Arnhem, Loïs Openda a opté pour la France et le RC Lens. À 22 ans, l’ex-Brugeois débarque dans une équipe ambitieuse, septième de Ligue 1 l’année dernière. Il devra aider les Sang et Or à accrocher l’Europe, et confirmer les belles dispositions montrées l’année dernière aux Pays-Bas (22 buts en 46 matches et deuxième meilleur buteur d’Eredivisie)Un beau challenge à quelques mois du Mondial, pour un joueur qui ne s’était jamais vraiment imposé à Bruges.

Lors de l’Euro 2020, Roberto Martinez avait emmené trois attaquants de pointe dans ses valises. Si Loïs Openda confirme à Lens, il pourrait être le troisième larron derrière les indiscutables Romelu Lukaku et Michy Batshuayi.

Arthur Theate, à Rennes pour confirmer

Arthur Theate lors de sa présentation au Roazhon Park
Arthur Theate lors de sa présentation au Roazhon Park AFP or licensors

Loïs Openda retrouvera une tête bien connue en Ligue 1. Après une saison à Bologne, en Serie A, Arthur Theate prend déjà la poudre d’escampette. Direction la Bretagne et le Stade Rennais, où il retrouvera son compatriote Jérémy Doku. Theate, formé au Standard et révélé à Ostende puis Bologne, désirait jouer l’Europe. Il découvrira l’Europa League au Roazhon Park.

Un choix a priori intelligent à quelques mois du Mondial. La défense centrale est le principal chantier de Roberto Martinez, et Theate, gaucher, est actuellement le premier choix du Catalan derrière le recordman de sélections Jan Vertonghen pour occuper le poste de défenseur central gauche. Les Siebe Van Der Heyden ou Hannes Delcroix semblent partir avec une belle longueur de retard dans l’esprit du sélectionneur.

Le billet pour le Qatar du Leone (son surnom à Bologne) est donc, sauf pépin, quasi composté. De bonnes performances à Rennes pourraient même, à moyen terme, lui ouvrir les portes du onze de base de l’équipe nationale, dont l’arrière-garde vieillissante manque cruellement de vitesse.

Orel Mangala, l’Angleterre après l’Allemagne

Loading...

Pour Orel Mangala, l’avion pour le Qatar sera plus dur à accrocher. Mais sa signature à Nottingham Forest, tout juste promu en Premier League, pourrait rebattre les cartes. À 24 ans, celui que l’on présente depuis quelques années déjà comme un réel espoir de notre football fait un choix audacieux, après cinq belles années à Hambourg et Stuttgart un peu ternies par les blessures.

Soumis à une forte concurrence au milieu de terrain, le droitier bruxellois aux deux sélections aura fort à faire pour convaincre Roberto Martinez de le dresser sur sa liste définitive. Il était d’ailleurs absent du dernier rassemblement des Diables.

Ils pourraient suivre le mouvement

D’autres promesses du football belge sont à la croisée des chemins en cette période de mercato. Élu meilleur joueur de la saison au Stade de Reims, Wout Faes pourrait franchir un cap cet été après deux ans en Champagne. Le Torino serait d’ailleurs en pourparlers avec Reims pour s’attacher ses services (alors que le club italien piste depuis plusieurs semaines… Jason Denayer). Le club du Piémont cherche à remplacer Gleison Bremer, parti à la Juventus.

Wout Faes en conférence de presse à Tubize, le 21 mars 2022
Wout Faes en conférence de presse à Tubize, le 21 mars 2022 Belga Images

Faes, qui a fêté sa première sélection en juin contre la Pologne, fait partie des défenseurs centraux sur lesquels Roberto Martinez compte pour rebâtir sa défense à l’avenir. S’imposer au Torino, dixième du championnat italien l’année dernière, augmenterait certainement ses chances de partir au Qatar en novembre.

Amadou Onana, arrivé à Lille l’été dernier, pourrait lui aussi quitter la France. West Ham et Everton seraient en pourparlers avancés avec le LOSC, pour un transfert qui pourrait flirter avec les 40 millions d’euros. S’il rejoint l’Angleterre, le médian belge devra disposer du temps de jeu nécessaire pour convaincre Roberto Martinez de l’emmener au Mondial, lui qui ne compte qu’une sélection au compteur, lors de la débâcle de juin contre les Pays-Bas (1-4).

Roberto Martinez, habitué des sélections élargies à une trentaine de joueurs, ne dispose que de 26 tickets Bruxelles-Doha. Seuls quelques sièges sont encore vacants. Pour les "Baby Diables", l’heure est au juste choix.

Wout Faes, Charles De Ketelaere, Dante Vanzeir et Orel Mangala à l'entraînement avec les Diables le 28 mars 2022
Wout Faes, Charles De Ketelaere, Dante Vanzeir et Orel Mangala à l'entraînement avec les Diables le 28 mars 2022 BELGA - VIRGINIE LEFOUR

Sur le même sujet

J-100 avant le Mondial au Qatar : Avec un calendrier toujours plus chargé, attention à l’overdose

Coupe du Monde 2022

A quatre mois de la Coupe du Monde, l’heure est au choix pour de nombreux Diables rouges

Diables Rouges

Articles recommandés pour vous