Avancée "significative" contre les crises d'épilepsie: relisez le chat

Les interventions chirurgicales classiques présentent des risques
21 juin 2013 à 13:27 - mise à jour 24 juin 2013 à 10:40Temps de lecture1 min
Par Wahoub Fayoumi

Diminuer les crises d'épilepsie équivaut souvent à mettre en place des soins souvent lourds : prise régulière de plusieurs médicaments, voire actes chirurgicaux assez complexes. Ces derniers se pratiquaient jusqu'à maintenant en prenant des risques : une chirurgie par incisions dans le cerveau entraîne des séquelles dans 20% des cas d'interventions.

Christian Raftopoulos et son équipe ont travaillé durant 10 ans pour arriver à mettre au point une technique moins invasive et moins risquée : la "transection radiaire". Avec des résultats très positifs.

Qui peut bénéficier de cette nouvelle technique ? Les risques sont-ils éliminés ? Est-ce une révolution dans le traitement de l'épilepsie ?

Le professeur Christian Raftopoulos répondait à toutes vos questions ce lundi à 12h, en insistant sur un point : selon lui, il faut s'informer au mieux "dans le but d'identifier la localisation précise des crises". Et il ajoute : "Si on parvient à clairement les localiser, alors le résultat de la chirurgie sera souvent très bon."

Vous pouvez relire l'intégralité du chat ci-dessous.

RTBF

Loading...

Sur le même sujet

Epilepsie: nouveaux traitements pour une maladie perçue comme "honteuse"

Prédire l'épilepsie grâce au chien? L'UGent recherche 45 épileptiques