RTBFPasser au contenu
Rechercher

Augmentation des titres-services en janvier

RTBF

Les chèques permettent d'engager du personnel pour effectuer des travaux d'aide ménagère. Ces prestataires sortent du marché noir et bénéficient de tous les avantages liés au statut de salarié. L'Etat paie la différence. Les entreprises « titres services » se multiplient.

« Isabelle » travaille au noir depuis 10 ans pour 9 euros de l'heure. Cette année, elle fait aussi quelques heures par semaine ailleurs, en titres services, pour essayer.

Ce n'est pas aussi bien payé pour elle mais très cher pour le gouvernement qui dépensera 977 millions d'euros pour ce projet en 2009.

Alfred Materna est administrateur d'une entreprise « Titres services »  qui emploie 100 personnes à Bruxelles, une cinquantaine à Anvers. 50 centimes de plus par heure, est-ce que ca va dissuader des clients? 

« A Anvers ça va devenir un problème, car c'est la même chose qu'au noir... »

Remous de la crise?  Il constate de légères baisses dans le nombre d'heures prestées à domicile. Par contre, et c'est peut-être ça qui compte pour la réussite du projet, la quantité de clients « titres services », continue à augmenter.

(M.S. avec Caroline Gillet)