Patrimoine

Au Pérou, on a retrouvé une nouvelle "oreille cassée" de Tintin !

La statuette Chimù récemment découverte à Chan Chan est dans un état de conservation exceptionnel

La statuette chimù, retrouvée dans un état de conservation exceptionnel sur le site archéologique de Chan Chan, au Pérou, est similaire à celle qui a inspiré Hergé pour l’album des aventures de Tintin, "L’oreille cassée".

Chan Chan, capitale du royaume Chimù, était la plus grande ville d’Amérique du Sud avant l’arrivée des colons espagnols. Étendu sur plus de 20 km², le site archéologique est classé sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Et c’est bien normal, car il regorge de richesses culturelles, tant la civilisation chimù était prolifique. Ayant prospéré il y a entre 850 et 1500 ans, avant de se faire englober par les Incas, les Chimùs ont réalisé quantité d’œuvres d’art et de culte au style très reconnaissable.

La sculpture chimù fait 46 cm de long
Les archéologues ont mis au jour la statuette chimù
Les archéologues déterrent la sculpture sur le site de Chan Chan
Le site archéologique de Chan Chan, au Pérou

La sculpture retrouvée à la fin du mois de juin dernier est un objet religieux, utilisé pour porter des offrandes ou des litières de défunts lors de cérémonies. Des graines de nectandra, un genre d’arbre tropical de la famille des lauriers, ont été récupérées à proximité de l’artefact. Les archéologues pensent qu’elles sont les restes d’un collier donné en offrande, car certaines d’entre elles comportent des traces de fil.

 

La sculpture, entièrement en bois, haute de 47 cm, porte d’importantes traces de pigment rouge et noir. Son parfait état de conservation en fait une découverte importante, même si ce n’est pas la première du genre à faire surface, loin de là.

Si son visage plat, son nez droit, ses oreilles décollées et ses yeux en amande vous disent quelque chose, c’est parce que l’une de ses semblables est devenue une icône de la BD belge.

La statuette qui a influencé Hergé est bel et bien en Belgique. Elle est exposée au Musée Art et Histoire, sur le site du Cinquantenaire à Bruxelles. Acquise dans les années 1930, elle inspire, comme de nombreux autres objets archéologiques, dont la célèbre momie "Rascar Capac", le dessinateur qui en fait la star du sixième album des aventures de Tintin. Devenue le fameux "fétiche arumbaya", du nom d’un peuple fictif, la statuette est quelque peu modifiée sur papier. Ainsi, la version originale du musée n’a pas l’oreille cassée, mais bien le pied !

La statuette chimù du Musée Art et Histoire, l’originale qui a inspiré Hergé
La statuette chimù du Musée Art et Histoire, l’originale qui a inspiré Hergé © Musées royaux d’Art et d’Histoire

La sculpture récemment trouvée au Pérou n’a quant à elle pas encore été datée avec précision. Mais les scientifiques pensent qu’elle provient du début de l’ère chimù, ce qui en ferait l’une des statues les plus anciennes retrouvées sur le site.

Loading...

Sur le même sujet

Pourquoi ces cités mayas sont-elles dangereusement polluées au mercure ?

Patrimoine

Tintin de retour dans un jeu vidéo en 2023 : 1ères images et retour sur le désastre du jeu "Tintin au Tibet"

Tipik - Pop Culture

Articles recommandés pour vous