Apple paiera jusqu'à 200 000 dollars aux hackers qui révèlent de graves failles

Le siège d'Apple, à Cupertino, en Californie
05 août 2016 à 09:43Temps de lecture1 min
Par RTBF avec Belga

Apple va payer les pirates informatiques s'ils lui procurent une information significative sur des problèmes de sécurité dans ses produits, comme le fait notamment Facebook, Google et Microsoft. L'entreprise américaine promet jusqu'à 200.000 dollars (180.000 euros) pour les failles les plus dangereuses, rapportent différents médias américains vendredi.

Apple a annoncé la nouvelle lors d'une conférence à propos de la sécurité sur internet à Las Vegas, aux Etats-Unis.

La marque à la pomme n'ouvrira cependant pas le programme dit "bounty" à tout le monde. Au départ, seuls quelques spécialistes invités pourront prétendre à une récompense. Selon le site de technologie TechCrunch, Apple doublera la somme si les hackers en font don à une bonne cause.